La bourse ferme dans 3 h 53 min
  • CAC 40

    5 593,65
    +26,86 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 523,11
    +12,17 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1926
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 808,60
    -2,60 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    14 264,06
    -148,49 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    332,61
    -37,90 (-10,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,36
    -0,35 (-0,77 %)
     
  • DAX

    13 314,76
    +28,19 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 330,98
    -31,95 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 644,71
    +107,40 (+0,40 %)
     
  • HANG SENG

    26 894,68
    +75,23 (+0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3331
    -0,0026 (-0,19 %)
     

De nouveaux combats ont éclaté dimanche dans le Haut-Karabakh

·1 min de lecture
DE NOUVEAUX COMBATS ONT ÉCLATÉ DIMANCHE DANS LE HAUT-KARABAKH
DE NOUVEAUX COMBATS ONT ÉCLATÉ DIMANCHE DANS LE HAUT-KARABAKH

BAKOU (Reuters) - De nouveaux combats ont éclaté dimanche dans le Haut-Karabakh entre l'Azerbaïdjan et des séparatistes arméniens, les deux camps s'accusant mutuellement de bloquer un règlement pacifique du conflit.

L'Arménie a accusé les forces d'Azerbaïdjan d'avoir bombardé des établissements civils. Bakou a démenti avoir tué des civils et a déclaré être prêt à mettre en place un cessez-le-feu à condition que les forces arméniennes cessent le combat.

Les combats du week-end dans la région surviennent alors que les Etats-Unis ont tenté vendredi une médiation.

L'échec de deux cessez-le-feu négociés par la Russie avait déjà douché les espoirs d'un règlement rapide du conflit qui a éclaté le 27 septembre dernier.

"Je suis absolument confiant dans l'efficacité des négociations de paix, mais cela dépend aussi de la volonté de la partie arménienne d'y participer", a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev.

"Pourquoi les Azerbaïdjanais et les Arméniens peuvent-ils vivre ensemble en Géorgie, en Russie, en Ukraine et dans d'autres pays, mais pas au Haut-Karabakh?" a-t-il ajouté dans une interview à Fox News.

(Nailia Bagirova, version française Matthieu Protard)