Publicité
Marchés français ouverture 5 h 6 min
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    37 852,19
    -704,68 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0801
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 474,12
    -2,89 (-0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 712,46
    -794,64 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,12
    -31,57 (-2,13 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     

Un nouveau système de suivi du MPP révèle que la transition de l'industrie lourde a commencé, mais qu'elle doit être multipliée par sept pour atteindre les objectifs climatiques pour 2030

  • Le système de suivi cartographie les annonces, les décisions d'investissement et les opérations des projets d'alignement net dans les secteurs industriels critiques à l'échelle mondiale.

  • Le pipeline s'agrandit, mais une accélération rapide est nécessaire car près de 600 usines décarbonées doivent être mises en service dans les années à venir pour atteindre les objectifs de zéro émission nette en 2030.

  • Le MPP appelle à une action collective des gouvernements, des entreprises et des institutions financières pour éliminer les obstacles à l'investissement et accélérer le progrès.

LONDRES, 18 avril 2024 /PRNewswire/ -- Le Mission Possible Partnership (MPP) lance aujourd'hui son système de suivi des projets à l'échelle mondiale, qui apporte des précisions sur l'état de la transition dans sept secteurs de l'industrie lourde et des transports, qui sont responsables de 30 % des émissions de carbone dans le monde. Il révèle un nombre croissant de projets d'alignement sur la neutralié carbone dans les secteurs « les plus difficiles à abattre ». Toutefois, il prévient qu'une accélération rapide est nécessaire pour mettre en chantier près de 600 usines décarbonées dans les années à venir afin d'atteindre les objectifs de déploiement pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C.

Industrial decarbonisation has started but needs to accelerate to meet 2030 targets.
Industrial decarbonisation has started but needs to accelerate to meet 2030 targets.

Le système de suivi indique que 68 centrales commerciales conformes aux objectifs de neutralité carbone sont actuellement opérationnelles et que 42 d'entre elles ont atteint le stade de la décision finale d'investissement. Plus de 700 centrales doivent être opérationnelles d'ici 2030, selon les objectifs du MPP soutenus par l'industrie pour décarboniser les secteurs clés conformément à l'ambition de l'accord de Paris. Pour respecter ces échéances, la décision d'investissement finale doit être prise dans les trois ans afin de permettre la construction au cours de cette décennie. Pour combler le fossé actuel et mettre à l'échelle des solutions proches de la neutralité, il faut multiplier par près de sept le nombre d'usines qui ont atteint la décision finale d'investissement à ce jour.

PUBLICITÉ

La nouvelle encourageante est que les entreprises ont annoncé une vague de projets au cours des 12 derniers mois, ce qui témoigne de l'ambition croissante de l'industrie et d'une évolution vers des conditions plus favorables dans certains endroits. Le système de suivi recense 473 projets de construction d'usines de décarbonisation à l'échelle commerciale qui, s'ils étaient menés à terme, permettraient de réduire l'écart de 80 %.

Cependant, l'analyse du MPP indique que de nombreux projets peinent à passer de l'annonce à la décision finale d'investissement, ce qui signifie que le rythme actuel de progression est trop lent. Divers obstacles économiques et politiques sont à l'origine du blocage des projets. Pour atteindre les objectifs de déploiement pour 2030, 595 usines doivent être mises en service dans les secteurs de l'aluminium, du ciment, des produits chimiques, de l'acier, de l'aviation et du transport maritime dans un délai de trois ans. L'objectif en matière de transport routier mesure le nombre de camions à zéro émission sur les routes, et des millions d'autres doivent être opérationnels au cours de cette décennie.

Le système de suivi du MPP utilise des données agrégées pour suivre les progrès des investissements dans les projets de neutralité carbone, avec des mises à jour trimestrielles. Il s'agit du premier outil accessible au public combinant sept secteurs et décrivant visuellement le pipeline, indiquant l'état d'avancement d'un projet, de l'annonce à la décision finale d'investissement et à l'exploitation.

Les projets phares d'aujourd'hui prouvent que les technologies arrivent à maturité, et les projets annoncés témoignent de la possibilité de créer une masse critique et de développer de nouveaux marchés pour les produits industriels propres. Toutefois, des obstacles économiques et politiques doivent être rapidement levés afin de rendre les projets annoncés largement bancables tout en encourageant le développement de nombreux autres projets.

Les interventions susceptibles d'accélérer le développement de la filière sont de plus en plus nombreuses. L'analyse du système de suivi montre les principaux leviers qui peuvent inspirer de nouvelles actions :

•  Les politiques gouvernementales peuvent créer une demande et combler la prime verte.

•  Le soutien au déploiement de technologies propres peut réduire les risques d'investissement.

•  La co-localisation des projets et des infrastructures habilitantes crée des effets de levier.

Dick Benschop, PDG par intérim du Mission Possible Partnership, a déclaré : « Nous disposons d'un nouvel aperçu de la trajectoire de décarbonisation de l'industrie lourde et des transports, et l'ambition croissante de l'industrie est évidente. Mais l'avenir de la planète étant en jeu, il n'est pas possible de se soustraire aux défis qui nous attendent. Nous devons rapidement lever les obstacles qui empêchent de transformer les plans en usines. Le MPP s'engage à mener l'action collective nécessaire, et nous invitons toutes les parties prenantes à y contribuer. »

Christiana Figueres, cofondatrice de Global Optimism, a ajouté : « La concrétisation de l'Accord de Paris signifie que les secteurs dits "difficiles à abattre" doivent être abattus. Le système de suivi des projets mondiaux du MPP démontre qu'ils peuvent déjà l'être et, dans de nombreux cas, qu'ils le veulent. Une transformation exponentielle est désormais à portée de main dans l'industrie lourde, le transport maritime, l'aviation et le transport routier. Toutefois, si la réserve de projets du MPP ouvre clairement la voie au progrès, le succès n'est pas inéluctable. Les décideurs politiques et les investisseurs doivent faire preuve d'un leadership courageux à ce tournant crucial et prendre des décisions qui permettent aux secteurs qui doivent être abattus d'avancer au rythme et à l'échelle requis. »

tracker.missionpossiblepartnership.org

Consultez la carte

Informations supplémentaires

En savoir plus sur le Mission Possible Partnership

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/2388834/Mission_Possible_Partnership.jpg

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/un-nouveau-systeme-de-suivi-du-mpp-revele-que-la-transition-de-lindustrie-lourde-a-commence-mais-quelle-doit-etre-multipliee-par-sept-pour-atteindre-les-objectifs-climatiques-pour-2030-302133274.html