Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 057,59
    -613,45 (-1,55 %)
     
  • Nasdaq

    16 729,10
    -72,45 (-0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0812
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 269,83
    -2 192,18 (-3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 461,81
    -40,86 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    5 266,35
    -40,66 (-0,77 %)
     

Les notes de frais excentriques du comité d'entreprise de Randstad

Deagreez/Adobe Stock

Une affaire de fraude à grande échelle chez Randstad. Le groupe d’intérim néerlandais est éclaboussé par un scandale bien embarrassant. Près de 1,5 million d’euros auraient été détournés par treize délégués du personnel, entre 2021 et fin 2023, au sein de l’un des six comités d’entreprise du groupe, le CSE de Randstad Inhouse, a rapporté le journal Le Parisien, mercredi 15 mai. Le parquet de Bobigny avait en effet ouvert une enquête préliminaire après deux plaintes adressées par la direction et le CSE l’hiver dernier.

Or, selon nos confrères, l’affaire ne s’arrête pas là et un autre CSE du groupe est, à son tour lui aussi, soupçonné de détournement. Des «incohérences» et «un défaut de transparence» ont été relevés dans l’ancien bureau du CSE Nord-Est. La direction a ainsi décidé de lancer deux audits successifs sur la comptabilité et une plainte des élus du nouveau CSE devrait être déposée, précisent nos confrères. Les douze élus incriminés auraient déclaré des notes de frais pour un montant avoisinant les 400 000 euros, soit une somme qui aurait doublé par rapport à l'année précédente.

Ces derniers auraient profité d’une combine simple : le remboursement indu de frais d’indemnités kilométriques (IK). Ces derniers sont remboursés à hauteur de 0,6 euro du kilomètre parcouru. Plusieurs élus auraient ainsi déclaré de très nombreux déplacements, y compris lors de jours fériés, et parfois sur des sites où Randstad n’est plus présent. Et ce, sans fournir le moindre justificatif. «Sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Le système carcéral français est à bout de souffle», dénoncent les agents pénitentiaires
Tabagisme : vous souhaitez arrêter de fumer mais vous êtes mal accompagné ? Racontez-nous
Hausse des factures de gaz en juin, grève imminente des profs… L'actu éco en 120 secondes
ChatGPT : qui est Julie Lavet, l’ex-conseillère de Manuel Valls devenue lobbyiste ?
La fiche de paie d'Emmanuel Macron enfin dévoilée !