La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0180
    -0,0070 (-0,68 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    22 905,96
    -39,25 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,48 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,77 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2069
    -0,0089 (-0,73 %)
     

Normandie : une commune met fin au ramassage des déchets

En Normandie, la communauté urbaine de Lisieux a décidé de prochainement mettre fin au ramassage des ordures. A compter de 2025, les habitants de l’agglomération devront amener eux-mêmes leurs déchets dans les colonnes dédiées à cet effet.

Fini le ramassage d'ordures. Les habitants de la communauté urbaine de Lisieux, en Normandie, devront, d'ici trois ans, apporter leurs déchets dans des colonnes dédiées. En effet, le 23 juin, les élus ont voté la fin de la collecte du ramassage en porte-à-porte au profit de l’apport volontaire, rapporte Le Parisien le 12 juillet.

"Sur 80 à 90 % du territoire de la collectivité, les habitants devront apporter leurs déchets dans des colonnes dédiées", explique François Aubey, le président de la communauté d’agglomérations. La nouvelle organisation débutera en 2025 dans les 53 communes concernées.

Les raisons sont avant tout financières. Lisieux accuse en effet un déficit de 630.000 €, sachant qu’un budget de 8,5 millions d’euros est consacré au ramassage et à la gestion des ordures. La mairie a beau avoir augmenté la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (+ 4 % en 2020 et + 8 % en 2021), les comptes ne sont toujours pas à l’équilibre.

L’apport volontaire des ordures dans les points de collecte doit permettre de faire des économies de l'ordre de 30 % sur le coût du système de gestion des ordures. "Les gens paient, mais ça ne couvre pas les coûts. On ne va pas continuer à augmenter les impôts sans même arriver à financer cette organisation. Ce n’était pas possible de continuer ainsi", justifie François Aubey.

Une démarche “environnementale"

Beaucoup d'habitants restent dubitatifs devant cette "révolution". "Je ne suis pas très optimiste, car c’est une contrainte de porter le sac au point de collecte", explique (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Les énergies renouvelables : L’avenir de notre planète

Mouvements sociaux : pas de verbalisation pour les participants à une manifestation non déclarée
Livret A : c’est officiel le taux passe à 2% au 1er août
Des prévisions de croissance et d'inflation dégradées pour la zone euro, les énergies renouvelables qui sont devenues la "forme d'énergie la moins chère"... Le flash éco du jour
Chine : la croissance s'effondre au deuxième trimestre
Avec la flambée des prix du gaz et du pétrole, les énergies renouvelables sont devenues la "forme d'énergie la moins chère"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles