Publicité

Le nombre de chefs d’entreprise au chômage explose au premier semestre

Rosy / Pixabay

Avec les 2,2 millions de chômeurs que compte la France, la défaillance des chefs d’entreprise paraît une goutte d’eau dans l’océan. Seul 1% d’entre eux ayant souscrit à une assurance chômage (faute d’en connaître l’existence ou par manque de moyens pour les 99 % n’en ayant pas), ils sont invisibles dans les statistiques, pointe Challenges ce lundi 28 août. La plupart des patrons français n’ont aucune forme de protection en cas de perte de leur emploi, et donc de leur revenu. Or, en moyenne âgés de 46 ans, ils ont très souvent une famille à charge. D’après une étude de l'Observatoire de l'emploi des entrepreneurs, ils sont en fait 36,6% de patrons supplémentaires à avoir perdu leur emploi au premier semestre.

Réalisée par le cabinet Altares et l'association GSC (Garantie sociale des chefs d'entreprise), l’étude révèle que le nombre de chefs d’entreprise des secteurs de l'hébergement et de la restauration qui ont récemment perdu leur emploi a même augmenté de 65,6%. Dans l’industrie, une hausse tout aussi spectaculaire de 58,9% est à noter. Le domaine de la construction n’est pas non plus épargné, avec une hausse de 50% des patrons touchés, contre 47,2% dans le commerce. Quant à la situation géographique, toute la France est concernée. Mais c’est la Corse qui reçoit la triste palme de la pire situation : +100% de patrons défaillants. En Nouvelle-Aquitaine, en Occitanie, dans les Pays de la Loire et en Normandie, l’étude compte une augmentation de plus de 50% de ceux-ci.

Dans neuf (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite