La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1419
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    37 013,39
    -1 240,83 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 014,06
    -11,67 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Nicolas Hulot : une ex-ministre, mère d'une de ses accusatrices, fait un récit glaçant de l'agression présumée

·1 min de lecture

Elle témoigne sous couvert d'anonymat. Figure de la vie politique, elle a été ministre au sein du gouvernement de Lionel Jospin. Des décennies plus tard, elle fait les gros titres pour une triste raison : sa fille fait partie des victimes présumées de Nicolas Hulot, accusé de viol. Les faits se seraient produits durant la campagne présidentielle de 2006. "Il lui avait donné rendez-vous chez lui, dans son appartement parisien", se souvient cette femme politique dans les colonnes du magazine Paris Match, ce jeudi 2 décembre. "Elle ne s'est pas méfiée, parce que je le connaissais bien. Les jouets de ses enfants traînaient par terre." Pour rappel, l'ex-animateur de Ushuaïa est le père de trois enfants prénommés Léa, Nelson et Titouan.

Le récit de l'agression présumée est glaçant. Selon l'ex-ministre qui a accepté de témoigner, Nicolas Hulot aurait essayé d'embrasser sa fille avant d'être repoussé. Il l'aurait ensuite poursuivie autour de son canapé. En tentant désespérément de fuir, la victime présumée prend conscience que la porte est fermée à clé. Elle finit par s'échapper, pieds nus dans la rue. "Elle était furieuse", ajoute désormais sa mère, "elle l'a raconté ensuite en le traitant de pauvre type. Il avait osé lui dire que 'à [lui], on ne disait pas non' !" L'émission Envoyé spécial, qui a consacré un numéro entier aux accusations de viol et d'agression sexuelle visant Nicolas Hulot (qui nie tout en bloc) aurait été un déclic (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Je suis choquée" : furieuse contre Eric Zemmour, Laeticia Hallyday enfonce le clou
"Il s'est radicalisé" : Mireille Dumas pas tendre avec Éric Zemmour
Vaccin : ces astuces pour obtenir vite un rendez-vous pour la 3e dose malgré la cohue
“Désolé mais tu l'excites trop” : comment une militante écolo aurait été écartée de la campagne de Nicolas Hulot
Nicolas Hulot : ce "système de points" par femme conquise qu'il aurait mis en place avec Patrick Poivre d'Arvor

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles