La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 300,65
    -150,90 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Nice : le bateau fait trop de bruit, il est expulsé du port

C'est du jamais-vu. Pour la toute première fois, un navire a dû quitter son port d'attache à Nice (Alpes-Maritimes) alors qu'il devait y faire escale pendant deux nuits, nous raconte France Bleu Azur. L'Aegean Odyssey (ou MV Aegean Odyssey) est un navire de croisière détenu et exploité par la société de croisière, Road Scholar depuis 2020. Battant pavillon panaméen, il mesure 140 mètres de long et 20 de large, pour abriter 200 cabines. Si le navire était un ferry à l'origine, il a été réaménagé en bateau de croisière en 1988 puis reconstruit en 2010. Mais son arrivée dans le port Lympia jeudi 16 juin a très vite posé problème, racontent nos confrères.

Des riverains se sont plaints des dégagements de fumée noire du bateau et des nuisances. Auprès de nos confrères, le directeur d'exploitation du port de Nice, Michel Lallement, explique qu'il a d'abord été décidé "de déplacer le navire en dessous du monument aux morts de l'autre côté du port, mais finalement les autorités ont signifié au commandant du bateau de partir à cause de "troubles à l'ordre public". Il a donc fallu rapatrier les 300 passagers, certains étant en excursion, avant qu'il ne quitte Nice vers 0h30.

Pour justifier sa décision, le directeur d'exploitation du port a mis en avant le fait que "les émissions du bateau s'élèvent à 60 décibels en permanence. Si c'est "dans les normes", il rappelle qu'"en permanence, cela devient insupportable pour les riverains, sans oublier la pollution visible de l'air". Photo à l'appui, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Hôpitaux : des cabines de télémédecine aux urgences cet été face au manque de personnel
Une nouvelle forte hausse des taux en juillet soutenue par un gouverneur de la Fed
Législatives 2022 : 18,99% de participation à 12h, en hausse par rapport au premier tour
Le mot qui buzze : “narratif”
Variole du singe : l'OMS ne fait plus la différence entre pays endémiques et non endémiques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles