La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 165,36
    -15,35 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Nez d'avion arraché, vitres cassées... la grosse frayeur des passagers d'un vol pris dans un orage de grêle

UNSPLASH

Énorme panique sur un vol opéré par la compagnie aérienne chilienne LATAM en milieu de semaine. Un Airbus A320 qui reliait le Chili au Pérou a traversé un violent orage de grêle, créant des scènes de chaos pendant le vol. Selon plusieurs médias, que relaie Midi libre, l'appareil a fortement été chahuté en raison des conditions météorologiques. Sur des vidéos prises par des personnes à bord, de nombreux éclairs et impacts de grêle se font entendre devant des passagers médusés et accrochés à leur siège. Face aux fortes turbulences, des gens se mettent même à crier et certains, non attachés, décollent littéralement de leur siège.

Le vol a dû se poser en urgence à l'aéroport d'Asuncion au Paraguay, laissant apparaître de gros dégâts sur l'A320 qui transportait 48 personnes. Le nez de l'appareil a été arraché et le pare-brise du cockpit cassé sous l'impact de la grêle. L'arrière de l'avion a aussi été fortement endommagé. Dans un communiqué, la compagnie a indiqué que "tous les passagers et l'équipage étaient sains et saufs", et regrette "tout inconvénient que cette situation météorologique aurait pu causer à ses passagers".

Interrogée à la sortie de l'avion par le média Emol, une mannequin paraguayenne a déclaré qu'elle avait vécu "la chose la plus terrifiante de sa vie". "Je n'ai pas arrêté de pleurer depuis une heure. Je vais aller aux urgences pour soigner ma crise de panique", a-t-elle confié. Une enquête va être ouverte par les autorités paraguayennes en collaboration avec la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Olivia Grégoire annonce la création d'un "Conseil national du commerce"
La reine des influenceurs Magali Berdah appelle à mieux réguler son secteur
Retraites : des parlementaires accusent l'Etat de vouloir "se servir dans les caisses" de l'Agirc-Arrco
Apprentissage : la prime à l'embauche rabotée pour les majeurs ?
Guerre en Ukraine : 17 milliards d'euros d'avoirs russes gelés dans l'UE