La bourse ferme dans 7 h 57 min
  • CAC 40

    6 517,47
    -6,97 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 751,73
    -5,49 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,04 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0208
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 801,00
    -4,20 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    23 350,59
    -127,56 (-0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,09
    +14,21 (+2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,82
    -0,94 (-1,04 %)
     
  • DAX

    13 656,71
    -30,98 (-0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 479,92
    -2,45 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • HANG SENG

    20 021,55
    -24,22 (-0,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2077
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Netflix poursuivi en justice par un candidat de "Love is Blind" qui dénonce des "conditions de travail inhumaines"

Ce n’est pas l’expérience à laquelle il s’attendait en participant à une émission de télé-réalité. Jeremy Hartwell, directeur d'une société de crédit immobilier à Chicago, a porté plainte contre Netflix et une société de production après sa participation à l’émission Love is Blind, nous apprend CNN.

Approché sur une application de rencontre par une directrice de casting, Jeremy Hartwell a pu finalement faire partie des prétendants de la deuxième saison de Love is Blind. Cette émission de dating a débuté en 2018 et met en scène 15 hommes et 15 femmes dans des « capsules », des chambres d’isolement où deux personnes peuvent discuter sans se voir afin de nouer des relations.

Avant même le tournage, Jeremy Hartwell a pu voir la production fouiller ses bagages, confisquer son portable et ses pièces d’identité.

Durant les jours suivants, il relate dans une interview à CNN avoir été interdit d’avoir un seul contact avec les autres candidats, mêmes masculins. Les participants ont ensuite été enfermés dans leurs chambres durant vingt-quatre heures, avec peu de nourriture et d’eau à leur disposition. Sur le tournage, le candidat dit avoir souffert du manque d’heures de sommeil lors de longues heures de tournage. Une fois revenu à l’hôtel, le candidat déclare ne pas avoir eu accès à de la nourriture ou de l’eau, tandis que la consommation d’alcool était encouragée par la production.

Face à ces « conditions de travail inhumaines » et une rémunération inadéquate pour le nombre d'heures travaillées, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus et 7 compagnies aériennes vont acheter 400.000 tonnes de CO2 pour les stocker sous terre
Ils reçoivent en plein vol un mail leur annonçant l'annulation de leur correspondance
SNCF : une panne du formulaire G30 affecte les demandes de remboursements
H&M va se retirer de Russie
Solvay va relever ses prévisions de résultats après des ventes records

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles