Publicité
La bourse ferme dans 2 h 16 min
  • CAC 40

    7 944,15
    -12,26 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 903,65
    -9,27 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 136,10
    +9,80 (+0,46 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 251,00
    +2 246,88 (+3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,06
    -0,68 (-0,86 %)
     
  • DAX

    17 711,06
    -5,11 (-0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 643,14
    +2,81 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    +186,83 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2695
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Le n°1 du luxe LVMH garde-t-il du potentiel en Bourse, après des profits record ? Le conseil

Nathan Laine/Bloomberg via Getty Images

LVMH est au firmament, en Bourse. Alors qu’il a dernièrement passé le cap psychologique de 400 milliards d’euros de valeur en Bourse (une première pour la Bourse de Paris et les autres marchés actions européens), le leader mondial du luxe a dévoilé pour 2022 des profits record (14 milliards d’euros soit 2 milliards de plus qu’en 2021) et un flux de trésorerie d’exploitation disponible de plus de 10 milliards d’euros. Et ce, pour un chiffre d’affaires ayant bondi de 23%, à 79 milliards, avec un quart des ventes assuré par la seule marque phare Louis Vuitton. Et LVMH ne va pas oublier de gâter ses actionnaires, puisque le dividende sera relevé de 20%, à 12 euros par action !

Certes, LVMH a accusé une croissance ralentie au quatrième trimestre, les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 en Chine et la propagation du coronavirus “ayant nui aux dépenses sur ce marché crucial (environ 30% de la clientèle de nos géants du luxe, NDLR), relève Saxo Banque. Pour autant, ce ralentissement de la croissance, avait déjà été anticipé par les analystes. Alors que les ventes ont été “assez stables en Chine, ce sont les Américains et les Européens qui ont pris la relève”, dépensant sans compter pour les fêtes de fin d’année, relève eToro, qui souligne en outre que la marge opérationnelle de LVMH s’est maintenue à un niveau élevé, “quasiment la plus forte du secteur du luxe”.

La division clé mode & maroquinerie (marques Louis Vuitton, Dior, Céline, etc.) a vu ses ventes bondir de 10% (hors (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La crise énergétique va-t-elle mettre en péril le Made in France ?
Bourse : CAC 40, LVMH, Airbus, Orange, TotalEnergies, Bouygues… au programme de Momentum cette semaine
Gap France : le droit d'alerte est déclenché afin d'obtenir des informations sur la situation financière
Aéronautique : L'Écureuil, l'hélicoptère d’Airbus le plus vendu dans le monde
Plongée dans l'usine qui fabrique les tunneliers géants du Grand Paris Express