La bourse ferme dans 5 h 25 min
  • CAC 40

    5 753,13
    -30,28 (-0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 336,63
    -11,97 (-0,36 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9650
    -0,0038 (-0,40 %)
     
  • Gold future

    1 650,10
    -5,50 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    19 801,43
    -87,21 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,35
    -7,19 (-1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,34
    -0,40 (-0,51 %)
     
  • DAX

    12 233,20
    -50,99 (-0,42 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -54,96 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0705
    -0,0152 (-1,40 %)
     

Vous n’êtes pas plus en sécurité dans une grosse voiture

On peut avoir l’impression d’être plus en sécurité dans une voiture imposante. Or, ce sont justement les personnes qui conduisent les plus gros véhicules sont ont tendance à prendre le plus de risques au volant, expliquent deux spécialistes du marketing dans The Conversation.

D’après une étude publiée dans The Lancet Public Health, les blessures causées par les accidents de la route devraient coûter à l’économie mondiale 1 800 milliards de dollars entre 2015 et 2030, soit 0,12 % du PIB mondial chaque année. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) évaluait en 2018 à 1 350 000 le nombre de décès dans le monde des suites d’un accident de la route (contre moins de 1 200 000 en 2000). Dans plus de la moitié des cas, les victimes sont les usagers les plus vulnérables : les cyclistes et les piétons.

Un élément clé de ce problème reste la conduite des automobilistes. Les mesures de sécurité routière, concernant les équipements de sécurité des véhicules ou le code de la route, se sont multipliées ces dernières décennies. Avec un certain succès en Europe et dans l’est de l’Asie, où la mortalité a reculé. Mais la tendance reste à la hausse ailleurs.

Dans les politiques de sécurité routière, le lien entre comportement à risque des conducteurs et taille des voitures n’a guère été pris en compte dans l’équation. Or, c’est en comprenant ce qui pousse les conducteurs à prendre des risques que l’on pourrait aussi réduire les accidents de la route et limiter leurs impacts sur la société.

[Lire la suite]