Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 805,59
    -726,88 (-1,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,16
    -14,72 (-1,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Un mystérieux navire porte-drones repéré en Chine intrigue

UNSPLASH

Cette information a de quoi laisser perplexe. Comme le rapporte Futura Sciences, un porte-avions a été découvert en Chine, dissimulé dans un chantier naval de Shanghai. Il semblerait cependant qu’il soit plus petit que les trois autres porte-avions dont dispose la Chine, avec une plateforme par ailleurs deux fois moins grande. Selon le site, tout laisse à croire que ce navire sera donc dédié au transport de drones à voilure fixe. Ce serait alors une nouveauté mondiale.

En effet, il s’agirait, s’il est avéré, du tout premier porte-drones au monde. Pour un porte-avions, son design est en tous points inédit, la coque reprenant la forme d’un catamaran. Il est donc peu probable, avec cette structure, qu’il existe des hangars sous la plateforme. Les aéronefs seront parqués sur le pont d’envol. Tout cela tend à croire que le navire ne sera donc pas prévu pour mener, sur le long terme, des missions de combat à haute intensité.

Inspiré du MQ-1 Predator américain, dont le pont a une envergure d’une vingtaine de mètres, ledit pont serait dimensionné de manière à faire décoller et atterrir des drones. Ce porte-drones pourrait également servir à expérimenter des tests de drones sur des missions particulières en pleine mer, rapporte le site. Mais le mystère reste entier sur ce navire, et les spéculations vont bon train, notamment sur ses objectifs.

Néanmoins, la Chine, qui dispose désormais de la plus grande flotte de navires de guerre au monde, n’est pas la seule puissance maritime à envisager (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qui est Sophie Adenot, l'astronaute française qui s'envolera pour la Station spatiale en 2026 ?
Maisons fissurées : devinez combien d'habitations seront concernées en France en 2050...
Loi anti-Airbnb votée, cyberattaque en Nouvelle-Calédonie… L'actu éco en 120 secondes
Les femmes qui voyagent en solo, un bon filon pour le tourisme ?
Un énorme Boeing 747 stationne à l'aéroport de Nice : à qui appartient-il ?