La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 838,54
    -143,56 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Ces mystérieux drones ukrainiens ont attaqué des navires russes

Plusieurs vaisseaux russes, dont un navire amiral, positionnés dans le port de Sébastopol en Crimée, ont été touchés par des drones ukrainiens maritimes. Ces engins sont encore inédits dans les batailles navales.

La Marine russe est loin d’être en sécurité. Sa flotte en mer Noire a été attaquée par des drones ukrainiens ce 29 octobre 2022 : huit appareils aériens et sept maritimes. Si les modèles kamikazes ne sont pas nouveaux dans cette guerre, l’utilisation d’engins opérants sur l’eau est inédite. Ces drones sont d’autant plus mystérieux que personne n’arrive à réellement les identifier. Quelques pistes sont envisagées à partir des images récoltées.

D’abord, des vidéos de l’attaque du 29 octobre ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Le ministère de la Défense russe affirme que quelques navires auraient subi des « dégâts mineurs ». Or, les images publiées par un journaliste ukrainien, Andriy Tsaplienko, montrent que le vaisseau amiral Makarov a été directement endommagé par un drone kamikaze.

Les appareils ukrainiens ont également touché le navire de guerre contre les mines,

[Lire la suite]