Publicité
La bourse ferme dans 4 h 47 min
  • CAC 40

    8 085,84
    -16,49 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 019,80
    -17,80 (-0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    2 342,60
    +5,40 (+0,23 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 143,18
    -2 177,51 (-3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 415,64
    -52,46 (-3,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,22
    -0,65 (-0,85 %)
     
  • DAX

    18 625,84
    -65,48 (-0,35 %)
     
  • FTSE 100

    8 305,25
    -33,98 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2721
    +0,0023 (+0,18 %)
     

Movement Labs lève 38 millions de dollars dans le cadre d'un financement de série A pour permettre à Facebook de passer à Ethereum

SAN FRANCISCO, 26 avril 2024 /PRNewswire/ -- Movement Labs, une équipe de développement de blockchain basée à San Francisco, a obtenu 38 millions de dollars dans le cadre d'un cycle de financement de série A mené par Polychain Capital. Le financement soutiendra la mission de l'entreprise qui consiste à transférer la machine virtuelle Move de Facebook vers l'Ethereum, en corrigeant les vulnérabilités des contrats intelligents et en améliorant le débit des transactions.

D'importantes sociétés de capital-risque ont participé à ce cycle de financement, notamment Hack VC, Placeholder, Archetype, Maven 11, Robot Ventures, Figment Capital, Nomad Capital, Bankless Ventures, OKX Ventures, dao5 et Aptos Labs, ce qui témoigne de la grande confiance de l'industrie dans l'écosystème Movement.

Fondé en 2022, Movement Labs a pour objectif de s'attaquer aux vulnérabilités des contrats intelligents qui prévalent dans l'écosystème Ethereum, tout en introduisant un nouvel environnement d'exécution conçu pour plus de 30 000 transactions par seconde (TPS). En s'appuyant sur un interpréteur de bytecode entièrement compatible avec l'EVM et sur Ethereum pour le règlement, la blockchain Movement Zero-Knowledge Layer 2 apportera la parallélisation et la sécurité des contrats intelligents aux utilisateurs qui souhaitent rester dans l'écosystème Ethereum.

Entre 2022 et 2023, des pirates informatiques ont exploité des contrats intelligents pour plus de 5,4 milliards de dollars, affectant des protocoles majeurs tels que Curve et KyberSwap par le biais d'attaques de réentrée courantes. Move-EVM de Movement permet aux développeurs Move et Solidity de déployer du code entièrement vérifié au moment de l'exécution, empêchant ainsi l'exécution de vecteurs d'attaque tels que la réentrée. L'équipe appelle cela « l'approche intégrée », où de multiples éléments modulaires tels que le séquençage partagé, les prouveurs de vérification formelle intégrés, la disponibilité des données alternatives et le règlement Ethereum peuvent se combiner pour alimenter une blockchain, améliorant ainsi la sécurité et la performance.

PUBLICITÉ

« Les deux plus grands problèmes de l'infrastructure blockchain à l'heure actuelle sont la mauvaise expérience utilisateur et les exploits des contrats intelligents, a déclaré Rushi Manche, cofondateur de Movement. Mon cofondateur, Cooper Scanlon, et moi-même avons commencé à construire Movement pour augmenter la vitesse d'innovation dans la crypto, où le prochain Facebook peut être bâti sur la chaîne par des développeurs qui n'ont pas les ressources pour de grandes équipes de développement et des auditeurs coûteux. Move comble les lacunes de Solidity et nous l'introduisons sur le marché d'une manière crypto-native. »

En plus du produit phare Movement L2, Movement Labs présentera Move Stack, un cadre de couche d'exécution compatible avec de nombreux cadres de rollup d'entreprises telles que Optimism, Polygon et Arbitrum. L'objectif de l'équipe est de collaborer avec d'autres acteurs de l'Ethereum pour mettre à l'échelle l'exécution des contrats intelligents pour les utilisateurs sur tous les réseaux et de les unifier avec une implémentation de séquenceur partagée.

« Alors que l'objectif principal de la plupart des autres équipes de rollup est l'évolutivité, l'idée clé de Movement est que l'évolutivité seule n'est pas la raison pour laquelle nous n'avons pas encore vu d'adoption de masse. MoveVM offre aux développeurs une expérience intuitive, résistante aux bogues et hautement évolutive. En associant ces avantages aux effets de réseau et aux garanties de sécurité de base de l'écosystème Ethereum, nous pensons que Movement peut construire un écosystème florissant qui accueillera une nouvelle génération d'applications grand public », a confié Bobby Beniers, de Polychain, dans un communiqué.

L'équipe avait déjà annoncé une levée de fonds de 3,4 millions de dollars en septembre 2023. Les utilisateurs pourront interagir avec son réseau cet été.

Pour plus d'informations sur Movement Labs et pour obtenir un guide de participation au devnet, rendez-vous sur : movementlabs.xyz et suivez-nous sur X @movementlabsxyz et sur Discord.

À propos de Movement Labs :
Les cofondateurs, Rushi Manche et Cooper Scanlon, premiers bâtisseurs de l'écosystème Move, ont fondé Movement Labs en 2022 en tant que premier réseau blockchain intégré, alimentant la couche 2 la plus rapide et la plus sécurisée sur Ethereum. Conçu pour associer la sécurité et la parallélisation des contrats intelligents à la liquidité et aux bases d'utilisateurs EVM, Movement apporte la MoveVM à Ethereum par le biais de sa L2 phare et des rollups connectés avec la pile Move.

Contact pour les médias :
media@movementlabs.xyz

Movement Labs Logo
Movement Labs Logo

Vidéo - https://mma.prnewswire.com/media/2396978/Movement_Labs_Fundraise_Video_Final.mp4
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/2397018/movement_logo_full_color_rgb_2000px_72ppi_Logo.jpg

Cision
Cision

View original content:https://www.prnewswire.com/news-releases/movement-labs-leve-38-millions-de-dollars-dans-le-cadre-dun-financement-de-serie-a-pour-permettre-a-facebook-de-passer-a-ethereum-302128441.html