Marchés français ouverture 5 h 24 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 108,21
    +82,75 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1636
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    25 471,25
    +61,50 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 270,88
    -654,95 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,24
    -3,40 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Mort de l'artiste américain Mick McGinty, auteur des illustrations de "Street Fighter II"

·1 min de lecture
La pochette du jeu
La pochette du jeu

Le peintre américain Mick McGinty, auteur des illustrations des jeux vidéo Street Fighter II et Streets of Rage 2 et 3, est mort des suites d'un cancer à l'âge de 69 ans, a annoncé son fils Jobey McGinty. Parmi les autres titres cultes illustrés par ses soins figurent Shining Force et Kid Chameleon.

"Mon père était un artiste incroyable, comme tout le le monde le sait", a-t-il écrit sur le site de l'organisation caritative Caring Bridge. "Il était aussi jamais satisfait avec ce qu'il faisait. Il disait toujours qu'il avait besoin d'une heure de plus pour améliorer sa toile."

"Réalisme outrancier"

Mick McGinty avait raconté au site Polygon en 2014 comment il avait obtenu "par hasard" l'opportunité de réaliser les couvertures des éditions occidentales de Street Fighter II. "Je n'étais pas vraiment un peintre hyperréaliste, mais j'étais capable de faire du réalisme outrancier. Je pouvais apporter un point de vue américain à ces personnages et à leurs actions", avait-il indiqué avant d'ajouter:

"La première chose dont ils se sont rendus compte, c'est qu'ils ne pourraient jamais vendre ces jeux s'ils avaient des pochettes d'origine - que je n'aimais pas à l'époque d'ailleurs. Tout ce que je voyais me semblait trop lointain. Vingt, trente ans après, j'adore ce qu'ils ont fait (...) et je pense que le public américain d'aujourd'hui n'aurait aucun problème avec ces illustrations d'origine."

Mick McGinty n'a pas consacré toute sa carrière au jeu vidéo. Comme le montre son site internet, le peintre a aussi très souvent réalisé des portraits et des paysages, ainsi que des affiches de films, notamment pour L'Héritier de la Panthère rose.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles