La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 708,19
    -305,22 (-1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Mort d'Elizabeth II : plusieurs dizaines d'employés vont être licenciés par Charles III

Chris Jackson / Getty Images

Des licenciements sont "inévitables" à Clarence House, l'ancienne résidence officielle de Charles III à Londres, a confirmé mercredi 14 septembre un porte-parole, une décision à la rapidité vivement critiquée par un syndicat. Selon le quotidien The Guardian, des dizaines de membres du personnel de Clarence House ont déjà reçu leur lettre de licenciement. Une centaine de personnes travailleraient à Clarence House, certaines depuis des dizaines d'années.

Les services du roi et de la reine consort vont être transférés au palais de Buckingham après l'accession au trône de Charles III, devenu roi jeudi dernier après la mort de sa mère Elizabeth II. "A la suite de l'accession au trône de la semaine dernière, les opérations de la maison de l'ancien prince de Galles et de l'ancienne duchesse de Cornouailles ont cessé et, comme l'exige la loi, un processus de consultation a commencé", a indiqué Clarence House, contacté par l'AFP.

"Notre personnel a rendu de longs et loyaux services et, bien que certains licenciements soient inévitables, nous travaillons d'urgence pour identifier des rôles alternatifs pour le plus grand nombre possible d'employés", a ajouté Clarence House. "La décision de Clarence House d'annoncer des licenciements en période de deuil est tout simplement sans cœur", a réagi dans un communiqué le secrétaire général du syndicat PCS. "Si des changements étaient à prévoir au moment où les rôles évoluent au sein de la famille royale, l'ampleur et la rapidité avec laquelle ils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grève des contrôleurs aériens : un vol sur deux pourrait être annulé vendredi
"L’État nous vole" : un maire assure que sa population est sous-évaluée par l'Insee et dénonce des pertes financières colossales
Un proche d'Emmanuel Macron pourrait bientôt être nommé commissaire aux Participations de l’État
Apeuré par l'avion, le passager ivre attaque l'équipage
Soupçons d'emploi fictif : Fabien Roussel entendu par la police