Publicité

La montre française d'Omar Sy à moins de 10 000 euros a fait sensation à Cannes

picture alliance

Le Festival de Cannes, c’est la grande fête du cinéma, mais c’est aussi la grande fête de la mode. Et à ce titre, il n’existe pas de meilleures égéries que les stars du cinéma. Pendant les quinze jours que va durer le Festival, les plus grands noms du Septième Art vont fouler le tapis rouge, assaillis de photographes. L’occasion pour les plus grandes marques de luxe d’habiller ces vedettes, pour de la publicité à moindre coût. Et à ce petit jeu, Omar Sy n’est clairement pas passé inaperçu.

L’acteur français fait partie du jury du 77e festival, présidé par la réalisatrice et actrice Greta Gerwig. Le premier jour, alors que le jury au complet a monté les marches du Palais qui accueille le Festival, un accessoire d’Omar Sy a attiré l'œil du média GQ. Il s’agit de la montre qu’il porte au poignet gauche. Plus précisément, c’est le modèle Santos, de la marque de luxe Cartier. Ce modèle était sorti pour la première fois en 1911, mais dans une relative discrétion.

Mais depuis son nouveau lancement, en 1978, cette montre est devenue une véritable icône de Cartier. Aujourd’hui, sur le site de l’horloger-joaillier français, il existe 58 références de ce modèle. Celui d’Omar Sy est un moyen modèle en acier. Elle est vendue pour la modique somme de 7650 euros. Un prix très élevé mais, finalement, assez abordable pour une montre de luxe. Ce modèle est un exemple probant de ce que Cartier est capable de proposer.

Les aiguilles glaives en acier bleui, le chemin de fer, les chiffres romains, le (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Festival de Cannes : coût, fabrication, répercussion en salles... les petits secrets de la Palme d'or
Carlton de Cannes : la folle histoire du palace préféré des stars
Met Gala : les chiffres époustouflants de l'événement mode le plus attendu de l'année
Ventes aux enchères chez Christie's : 10 oeuvres d'art de la collection Renault mises à prix
Tom Cruise amateur de très belles montres : sa Rolex ne passe pas inaperçue