Publicité
Marchés français ouverture 2 h 30 min
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    37 982,12
    -832,44 (-2,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 978,30
    +36,52 (+0,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 945,12
    +267,50 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 403,58
    -14,29 (-1,01 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     

MonParcoursPsy : le premier bilan des actions gouvernementales pour la santé mentale

Pixabay

À l'occasion du Comité stratégique national sur la Santé mentale et la Psychiatrie (CSSMP), le ministre de la Santé en a profité pour faire un premier bilan des mesures mises en place par le Gouvernement dans le cadre de la feuille de route Santé mentale et Psychiatrie, lancée en 2018. Aujourd'hui, 50 actions sont mises en place, axées sur la promotion et la prévention, une meilleure insertion sociale, et un renforcement de l’offre de soins psychiatriques, rappelle le site Le Généraliste.fr, dont le dispositif MonParcoursPsy.

Mise en place le 5 avril 2022, cette offre de soins permet aux personnes souffrant de troubles psychiques d’intensité légère à modérée, de bénéficier du remboursement de huit séances chez un psychologue. Il suffit que le praticien soit conventionné avec l’Assurance maladie et que le patient ait été adressé par son médecin traitant.

Et d'après François Braun, un peu moins d'un an après son lancement, le bilan pour MonParcoursPsy est plutôt positif. Au 31 janvier 2023, 90.642 patients (71 % de femmes et 10 % de publics précaires) avaient fait appel à ce dispositif. Ce qui représente 372.547 séances réalisées, soit 4,1 séances par patient. Ces derniers ont été adressés par 32.079 médecins à l'un des 2.200 psychologues volontaires conventionnés à ce jour, rapporte Le Généraliste.

Et le dispositif pourrait bientôt s'étendre aux sages-femmes, qui pourront ainsi prendre en charge les dépressions du post-partum ou les suites de fausses couches. Une nouvelle évaluation (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette nouveauté fiscale qui va toucher les couples, faut-il financer votre investissement locatif en cash ? Le flash éco du jour
Inflation : des associations interpellent le gouvernement à propos de la loi sur les marges des supermarchés
Réforme des retraites : le Sénat a adopté l'article 7, l'âge de départ légal passe de 62 à 64 ans
Gestion des déchets : le coût faramineux pour les Guadeloupéens
L'économie française résiste malgré le contexte inflationniste