La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 513,57
    -1 141,02 (-3,49 %)
     
  • Nasdaq

    11 416,04
    -568,48 (-4,74 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0482
    -0,0073 (-0,69 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 765,60
    -650,58 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,67
    -20,00 (-2,98 %)
     
  • S&P 500

    3 925,28
    -163,57 (-4,00 %)
     

Des milliers de Joy-Con à réparer chaque semaine : des réparateurs de Nintendo Switch ont vécu un enfer

·1 min de lecture

Le phénomène Joy-Con Drift, qui touche la Nintendo Switch, est un enfer pour les joueuses et les joueurs, mais aussi pour les réparateurs.

Avec plus de 100 millions d’exemplaires vendus, la Nintendo Switch est un immense succès, porté par des licences fortes, un catalogue varié et des expériences innovantes. Il n’empêche, l’image de la console est ternie par un phénomène qui pénalise les utilisatrices et utilisateurs depuis le début : le Joy-Con Drift. Il s’agit d’un gros défaut des petites manettes, susceptibles de déclencher des actions non voulues (exemple : le personnage qui bouge seul). Ce problème a donné naissance à plusieurs actions en justice et a forcé Nintendo à assouplir les directives du S.A.V. (des réparations gratuites, même hors garantie).

Si le Joy-Con Drift est un enfer pour les joueuses et les joueurs, c’est également le cas pour les réparateurs certifiés par Nintendo. C’est en tout cas ce que révèle une petite enquête de Kotaku, publiée le 22 avril 2022. Le média a pu s’entretenir avec un ancien manager d’une structure baptisée United Radio et située dans l’État de New York. Il met en lumière les soucis rencontrés par ceux qui sont chargés de remettre à neuf des Joy-Con défectueux, à l’époque où il était encore employé (aux alentours de 2018). Le volume a de quoi interpeller : « Des milliers de Joy-Con arrivaient chaque semaine ».

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles