Marchés français ouverture 5 h 9 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 859,81
    -11,97 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0157
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    20 073,78
    +32,92 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    23 811,89
    -527,44 (-2,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,75
    -16,01 (-2,71 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Microsoft est “la meilleure des maisons du quartier” : le conseil Bourse

Microsoft déçoit (un peu). Dernièrement, le géant américain fondé par Bill Gates a dévoilé sur le trimestre écoulé un chiffre d’affaires de 51,87 milliards de dollars, en hausse de 12%, tandis que le bénéfice par action (BPA) de la société est ressorti à 2,33 dollars, un chiffre inférieur au consensus des analystes, ce qui n’était pas arrivé depuis 2016. Les profits sont tout de même ressortis à 16,74 milliards de dollars, en hausse de 2%. “Microsoft a pâti du dollar fort, mais dans l’ensemble les résultats ont été satisfaisants, tandis que les objectifs pour 2023 ont été confirmés en dépit d’un contexte économique et politique compliqué actuellement”, relève David Derhy, analyste de marchés chez eToro.

“Dans un quartier qui se dégrade graduellement”, Microsoft est la “meilleure des maisons”, renchérit JPMorgan. “Dans l'ensemble”, “si les poches de contraintes macroéconomiques deviennent plus évidentes sur certains marchés et segments”, Microsoft continue d'être “relativement performant à grande échelle”, souligne la banque américaine. Wedbush, qui a ramené de son côté de 340 à 320 dollars son objectif de cours sur la valeur, souligne que la firme de Redmond juge avoir de bonnes chances d’atteindre sa cible d'une croissance à deux chiffres des revenus et du résultat opérationnel hors effets de changes.

Du point de vue de l’analyse technique, la descente aux enfers de Microsoft en Bourse s’est arrêtée net sur le retracement de Fibonacci de 50% du rally initié en 2020 et achevé en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après des profits record, Shell offre une belle prime à ses employés
Le groupe Bertrand rachète l'enseigne Pitaya
Airbnb : tollé après la mise en location d'une maison d'esclaves dans le Mississippi
Alphabet (Google) souffre, la publicité en ligne à la peine : le conseil Bourse
Pétrole : l'Opep et la Russie rechignent à ouvrir les vannes, les Etats-Unis déçus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles