Publicité
La bourse ferme dans 7 h 35 min
  • CAC 40

    7 832,74
    -31,96 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 020,74
    -13,69 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 333,80
    -21,00 (-0,89 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 546,60
    +223,27 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 424,69
    +11,73 (+0,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,27
    -0,23 (-0,29 %)
     
  • DAX

    18 555,67
    -75,19 (-0,40 %)
     
  • FTSE 100

    8 198,90
    -16,58 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 099,69
    +161,85 (+0,90 %)
     
  • GBP/USD

    1,2790
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Le meilleur pastis du monde est français mais ne vient pas des Bouches-du-Rhône

franck metois/Getty Images

Si l’on vous dit pastis, vous répondez «anis» ou «Provence». Popularisée par Paul Ricard, la célèbre boisson spiritueuse anisée se consomme noyée dans de l’eau et avec des glaçons. Les principales usines où on le fabrique se situent en région PACA. Mais il n’y a pas que dans cette région qu’on produit du pastis. Preuve en est avec un couple qui vient de remporter une prestigieuse récompense, relate Le Parisien. Arnaud et Anne-Sophie Bourgeois se sont installés dans le Haut-Doubs il y a tout juste dix ans.

Spécialisés dans les spiritueux, ils ont d’abord lancé une gamme d’absinthe, un dérivé du pastis, alors qu’ils distillaient dans un premier temps «pour les amis et la famille». Puis, ils ont créé leurs bouteilles. Mais cette implantation dans le Haut-Doubs et ce choix de l’absinthe (qui aurait rendu fou Van Gogh notamment) ne doivent rien au hasard. «Ici, on rappelle souvent que l’absinthe est l’ancêtre du pastis. C’est vrai qu’historiquement, le groupe Pernod était implanté dans le Haut-Doubs. Ils ont quitté la région en 1915 pour prendre la direction d’Avignon», souligne le couple.

Créée en 1798, l’absinthe a été, pour rappel, interdite en France de 1915 à 2011. Mais le couple Bourgeois n’a pas souhaité en rester là et a donc décidé de lancer une gamme de pastis local. Grâce aux plantes cultivées en agriculture biologique dans leurs champs, et après 250 essais, ils ont mis au point une boisson distillée et non macérée, ce qui fait aussi «la différence avec ses concurrents», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paris en quête de silence pour le bien de vos oreilles (et pas seulement)
Des familles dévoilent les abonnements téléphoniques fantômes de leurs défunts
Mbappé au PSG : qu’a-t-il rapporté à l’Etat français ?
Explosion des cas de coqueluche, 6 000 infections en cinq mois
Rentrée 2024-2025 : les 14 meilleures universités et écoles françaises, selon le classement QS