La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 554,31
    +742,48 (+2,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Meghan et Harry : pourquoi ils divisent encore un peu plus les républicains et les démocrates

·1 min de lecture

La cote de popularité de Meghan Markle et du Prince Harry est en train de s'effriter aux Etats-Unis. Les coups d'éclat à répétition des parents d'Archie et Lilibet Diana, la petite dernière née le 4 juin dernier, commencent sérieusement à agacer dans le pays de l'oncle Sam. Leur hommage à la reine Elizabeth II à travers le choix du prénom de leur fille est un peu la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Interviewée par la nouvelle chaîne de télévision britannique GB News mardi 15 juin, Megyn Kelly a déclaré que "les Républicains, après avoir parlé avec eux et regardé certains sondages, en ont assez de leurs bêtises". L'ancienne présentatrice phare de Fox News, la chaîne américaine ouvertement conservatrice, estime que la cote de popularité du couple de Sussex est plus étroitement liée aux sensibilités politiques qu'elle ne l'est au Royaume-Uni.

Cependant, elle pense que le peuple américain reste plus favorable à eux que les Britanniques. En effet, l'interview choc à la journaliste américaine Oprah Winfrey ne pas et ne passera jamais auprès du peuple britannique. Sans parler de la décision de Meghan et Harry de partir s'installer outre-Atlantique en mars 2020.

Les démocrates adorent Meghan et Harry

Selon Meghan Kelly, "les démocrates les adorent" aux Etats-Unis "parce qu'ils se placent en victime en parlant de leurs problèmes de santé mentale et aussi parce qu'ils sont pro-woke", le terme qui désigne les défenseurs de la justice sociale (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meghan et Harry : leur fils Archie "obsédé" et complètement "gaga" devant Lilibet
Elizabeth II modeste : la reine abasourdie par un très joli compliment
Elizabeth II : cette absence très remarquée et regrettée pour la deuxième fois en 69 ans
Meghan et Harry : ce "gourou" de la finance qu'ils comptent bien embaucher
Prince Harry : le message énigmatique de son ex Cressida Bonas sur Instagram

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles