La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 184,47
    +101,69 (+0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Mauvaise nouvelle pour les futurs acheteurs immobiliers, la véritable revalorisation de votre retraite en juillet… Le flash éco du jour

>> Retrouvez le Flash Eco sur notre plateforme dédiée

Le chiffre du jour : 538. C’est le nombre de personnes infectées par la variole du singe dans des pays où le virus ne circule pas en temps normal. Pour la seule Angleterre, où l’alerte au "Monkeypox" a été donnée dès le début du mois de mai, 179 contaminations sont recensées. Soit dix fois plus que dans l’Hexagone, qui comptabilise 17 cas, dont 13 en Île-de-France, deux en Occitanie, un en Auvergne-Rhône-Alpes et un en Normandie. La France semble donc pour l’heure épargnée, au vu des données provenant d’autres pays du Vieux continent : 120 cas positifs en Espagne ou 92 au Portugal… Des statistiques à interpréter avec une certaine prudence, puisque les connaissances sur la transmissibilité du virus demeurent très limitées, selon l’épidémiologiste suisse Antoine Flahault. Le point sur les précautions à prendre sur notre site.

Le coup de gueule du jour risque d’être poussé par les souscripteurs de crédits immobiliers. Depuis ce 1er juin, les nouveaux contrats d’assurance emprunteur peuvent être résiliés à tout moment. Une avancée, car jusque-là, il était seulement possible de le faire à chaque date d’anniversaire du contrat ou au cours de l’année de souscription. Autre avancée : la suppression partielle du questionnaire médical. Cette formalité, imposée par l’assureur pour évaluer le risque que représente le souscripteur, est désormais interdite pour les crédits de 200.000 euros ou moins dont l'échéance est prévue avant les 60 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EuroMillions : il vient jouer le vendredi 13 et découvre qu'il a déjà gagné deux mois plus tôt
Ils paient une taxe sur les ordures ménagères alors que les éboueurs ne passent plus
Variole du singe : le nombre de cas en France en augmentation
Vaccination Covid-19 : des soignants ont été surpayés par la CPAM
Corée du Nord : l'OMS alarme sur les contaminations au Covid, Pyongyang parle de cas de "fièvre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles