La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 481,63
    -1 520,72 (-4,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Master and Commander (L'Equipe) : "Russell Crowe a tout de suite pris le commandement du navire"

·1 min de lecture

D’après une histoire vraie

Pour imaginer le périple du capitaine Jack Aubrey (incarné par Russell Crowe), dont le vaisseau anglais le HMS Surprise traque, en 1805, un navire français, le réalisateur Peter Weir s’est inspiré des écrits de Patrick O’Brian. Les ouvrages de ce Britannique, passionné d’histoire maritime, retracent l’incroyable destin de l’amiral Thomas Cochrane (1775-1860), héros de la Royal Navy, qui captura, au XIXe siècle, cinquante navires ennemis. Une fois son travail scénaristique achevé, Peter Weir a voyagé à bord d’une réplique du vaisseau de Thomas Cook. Comme les matelots, il a dormi dans des hamacs et étudié dans les moindres détails la vie de labeur qui avait cours alors : "Entre ces hommes d’honneur régnait une vraie solidarité", note-t-il. Le réalisateur a su restituer avec justesse ce bel esprit qui soudait l’équipage, du mousse de 8 ans aux vieux loups de mer…

Russell Crowe en impose

Lorsqu’il débarque sur le pont, l’acteur néo-zélandais, flamboyant dans son uniforme de commandant, en impose, à tel point que les six cents figurants le saluent respectueusement. "Russell a tout de suite pris le commandement du navire", témoigne Peter Weir. Habité par son personnage, Crowe se métamorphose devant les caméras en officier supérieur de la Royal Navy : il vérifie les cordages, enguirlande les mousses perchés sur les mâts et prépare son itinéraire sur un planisphère, avec un compas. Sur ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi