Marchés français ouverture 2 h 17 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 051,83
    -280,11 (-1,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,1681
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 397,82
    -188,78 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    11 423,57
    -125,61 (-1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    261,36
    +18,68 (+7,70 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Marie Brizard Wine & Spirits : résultats semestriels 2020

Marie Brizard Wine & Spirits
·20 min de lecture

Paris, le 30 septembre 2020

Résultats semestriels 2020

Poursuite du redressement de la profitabilité du Groupe dans un contexte sanitaire pénalisant pour l’Activité Marques sur le premier semestre 2020

  • EBITDA* de +7,0 M€ au 30 juin 2020, dont 3,3M€ liés aux ventes ponctuelles de vrac destinées aux marchés des désinfectants, soit une amélioration de 14,4 M€ vs 30 juin 2019

  • Concrétisation des effets de la politique commerciale centrée sur des volumes rentables en France et des nouveaux partenariats de distribution aux États-Unis et en Espagne

  • Résultat net part du Groupe : -1,4 M€ (vs. -24,3 M€ au 30 juin 2019)

Toutes les croissances de chiffres d’affaires mentionnées dans ce communiqué sont à taux de change et à périmètre constants, sauf mention contraire.

* EBITDA = EBIT – provisions pour actifs circulants – amortissements – engagements retraite.

Marie Brizard Wine & Spirits (Euronext : MBWS) annonce aujourd’hui ses résultats consolidés du 1er semestre 2020, approuvés par le conseil d’administration du Groupe qui s’est tenu le 29 septembre 2020. Les procédures d’audit ont été effectuées.

Andrew Highcock, Directeur Général de Marie Brizard Wine & Spirits, commente : « Dans un contexte sanitaire ayant fortement affecté nos ventes de Marques, les performances du premier semestre témoignent de la pertinence des choix stratégiques opérés et de la résistance du Groupe, notamment grâce à l’opportunité conjoncturelle de l’activité vrac pendant la pandémie. Nous avons poursuivi avec détermination l’exécution de notre plan stratégique visant un retour pérenne à la profitabilité, et le Groupe a pu compter sur la mobilisation de ses équipes malgré l’adversité de la crise Covid-19. Le Groupe recueille les premiers fruits de ses actions ce qui nous permet de rester confiants. Néanmoins, les incertitudes sanitaires persistent sur cette deuxième partie de l’année et nous obligent à rester encore prudents sur les perspectives, la saisonnalité de notre activité étant très forte sur le second semestre, avec un 4ème trimestre déterminant sur l’exercice. »

Compte de résultat simplifié du 1er semestre 2020

En M€, sauf BPA

S1 2019 retraité (*)



S1 2020



Variation
2020/19

Chiffre d'affaires net (hors droits d’accises)

134,7 (1)

135,3

0,4%

Marge brute

52,1

56,1

7,7%

Taux de marge brute

38,7%

41,5%

EBITDA

-7,4

7,0

193,9%

Résultat opérationnel courant

-13,3

1,8

113,9%

Résultat net part du groupe

-24,3

-1,4

94,3%

Résultat net par action

-0,65

-0,03

95,4%

(*) Les états financiers 2019 ont été retraités des effets de l’application de la norme IFRS 5

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 (voir note 2 page 1)

Le chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 a atteint 135,3 M€, en hausse de +0,4% à périmètre et devises constants par rapport à un chiffre d’affaires comparable de 134,7 M€ en 2019 après application d’IFRS 5 lié à la cession de Sobieski Trade intervenue fin octobre 2019. Cette évolution a été largement soutenue par le relais conjoncturel des ventes en vrac en Pologne et en Lituanie, lié à la pandémie mondiale.

Le chiffre d’affaires Activité Marques du premier semestre 2020 s’élève à 80,6 M€ par rapport à 90,4 M€ au 30 juin 2019, en baisse de 10,8%, fortement impacté au 2ème trimestre par les mesures de confinement liées au Covid-19. Le Groupe a également poursuivi sa politique commerciale volontariste centrée sur la valeur, qui a pesé temporairement sur les volumes.

En conséquence, la marge brute du premier semestre 2020 est en hausse de 7,7%, soit une progression de 2,8 points du taux de marge brute qui atteint 41,5% au 1er semestre 2020 contre 38,7% au 30 juin 2019.

A fin juin 2020, l’EBITDA ressort à + 7,0 M€, en amélioration de +14,4 M€ par rapport à fin juin 2019. Cette évolution reflète à la fois l’amélioration de la marge brute et la baisse de près de 23% des charges externes, liée à la diminution volontaire des dépenses de marketing. Cette performance traduit la pertinence des changements structurels majeurs opérés sur plusieurs marchés, et particulièrement les effets des nouveaux partenariats noués pour la distribution des produits en France, en Espagne et aux États-Unis. La contribution des ventes en vrac, portées par le contexte de pandémie, s’élève à 3,3 M€ sur le semestre.

Après prise en compte d’un résultat financier de +2,2 M€ incluant un produit financier lié à un complément de remboursement d’une créance détenue sur Clico Investment Bank située à Trinidad et Tobago, à hauteur d’environ 6,7 M€, le résultat net part du Groupe du premier semestre 2020 s’est élevé à -1,4 M€, en fort redressement par rapport au premier semestre 2019.

EBITDA du 1er semestre 2020 par cluster

EBITDA



S1 2019



Croissance Organique



Effet Change



S1 2020

(en M€ )

ACTIVITES MARQUES

-8,1

12,5

0,1

4,6

WEMEA

3,1

2,0

0,0

5,1

CEE

-5,9

7,4

0,0

1,6

Amériques

-0,6

3,8

0,1

3,3

Asie-Pacifique

-0,4

0,5

0,0

0,1

HOLDING

-4,4

-1,1

0,0

-5,5

AUTRES ACTIVITES

0,6

1,8

0,0

2,4

Sobieski Trade

-0,1

0,1

0,0

0,0

MDD

0,7

1,7

0,0

2,4

TOTAL MBWS

-7,4

14,3

0,1

7,0

Au 1er semestre 2020, l’EBITDA des Activités Marques s’est élevé à 4,6 M€, en amélioration de 12,5 M€ par rapport à l’EBITDA du 1er semestre 2019. Les politiques commerciales adoptées dans le cadre du plan stratégique se sont traduites par une meilleure protection de la marge brute de ces activités.

Cluster WEMEA

Malgré un chiffre d’affaires en recul de 16,0% (à 45,0 M€), l’EBITDA du Cluster WEMEA s’est élevé à 5,1 M€ sur le premier semestre 2020 (+63% par rapport à aux 6 premiers mois de 2019). La politique commerciale sélective sur des volumes rentables ainsi que les réductions de dépenses marketing et de frais généraux ont porté cette évolution, en particulier en France qui dégage un EBITDA en amélioration de +1,9 M€, à +4,6 M€, malgré une baisse des ventes de Fruits & Wines dont les volumes ont fortement chuté dans un marché qui reste concurrentiel. Dans le reste du cluster WEMEA, où les ventes on-trade ont également particulièrement souffert du contexte Covid-19 avec la fermeture des bars et restaurants, l’EBITDA a atteint 0,5 M€, en hausse de +0,1 M€ grâce notamment à la baisse des coûts liée à l’adoption du nouveau modèle de distribution en Espagne.

Cluster CEE

Au 1er semestre 2020, le chiffre d’affaires du cluster CEE s’est élevé à 23,1 M€ (vs. 27,4 M€ au 30 juin 2019), un recul de 15,4% qui reflète les effets des mesures de confinement qui ont notamment pesé en Pologne sur les ventes aux grandes surfaces. Les performances opérationnelles de la Pologne s’améliorent néanmoins avec un retour à un EBITDA positif de 0,5 M€ au premier semestre 2020, en hausse de + 7,9 M€ par rapport au 30 juin 2019, la forte accélération des ventes de l’activité vrac à partir du mois de mars 2020 ayant permis une meilleure absorption des frais fixes.
Dans un contexte global de crise sanitaire et d’augmentation des droits d’accises en Lituanie, l’EBITDA du reste du Cluster s’est légèrement rétracté, s’établissant à 1 M€ vs 1,4 M€ au premier semestre 2019, masquant en partie les efforts de rationalisation du mix produit et de maîtrise des dépenses marketing.

Cluster Amériques

L’EBITDA du cluster Amériques enregistre une amélioration de + 3,8 M€ sur le semestre, affichant un EBITDA de 3,3 M€ au 30 juin 2020 (vs. -0,6 M€ au premier semestre 2019), largement porté par les performances off-trade aux États-Unis. Le démarrage du partenariat de distribution avec le groupe Sazerac à partir de janvier 2020 aux États-Unis a eu un fort impact favorable lié à la constitution des stocks de notre importateur, un ralentissement de ce rythme étant de fait attendu sur S2.

Asie-Pacifique

Le premier semestre 2020 marque un retour à un EBITDA positif à 0,1 M€ pour le cluster Asie-Pacifique, soit une amélioration de +0,5 M€ par rapport au 30 juin 2019 grâce notamment à une réduction des frais de structure consécutive à la réorganisation de l’entité chinoise.

Autres Activités

Sur le premier semestre 2020, l’activité MDD France a vu son chiffre d’affaires dans les supermarchés et hypermarchés positivement affecté pendant le confinement mais il est resté très inférieur à celui de 2019 (-13%). Le contexte du marché MDD vin en France reste très concurrentiel. L’EBITDA ressort juste à l’équilibre, se dégradant de 0,8 M€ par rapport à 2019 très fortement impacté par la sous-absorption des frais fixes et des pertes significatives de volumes. Ces dernières sont partiellement compensées par le prix des matières premières vin.

Porté par un chiffre d’affaires en très forte augmentation pour les ventes de vrac, l’EBITDA des Autres Activités atteint au global 2,4 M€ au premier semestre 2020, en hausse de +1,8 M€ par rapport au 30 juin 2019 (0,6 M€).

Holding

Au premier semestre 2020, l’EBITDA de la Holding s’établit à – 5,5 M€ vs. -4,4 M€ au 1er semestre 2019.
Ce recul de -1,1 M€ reflète l’impact d’un résultat de change négatif de -0,9 M€, portant essentiellement sur la GBP et PLN, alors qu’il était positif à +0,3 M€ au 30 juin 2019. Dans le cadre de ses accords bancaires, la Holding n’a pas pu bénéficier de la mise en place de nouvelles couvertures de change. De plus, l’effet favorable du changement de siège social intervenu courant juin 2020 se matérialisera sur le second semestre.

Bilan au 30 juin 2020

Les capitaux propres part du Groupe s’élèvent à 92,1 M€ au 30 juin 2020 contre 93,5 M€ au 31 décembre 2019, traduisant l’intégration du résultat net du semestre.

L’endettement financier net s’établit à 52,8 M€ au 30 juin 2020. Il est constitué principalement du prêt senior tiré à hauteur de 45 M€, racheté par COFEPP aux prêteurs bancaires dans le cadre de l’accord tripartite signé le 17 janvier 2020. MBWS a bénéficié d’avances octroyées par COFEPP à hauteur de 21 M€ au 1er semestre 2020.

Perspectives

Durant ce premier semestre 2020 marqué par une crise sanitaire mondiale sans précédent, le Groupe a résolument poursuivi sa feuille de route stratégique tout en s’attachant à adapter ses coûts fixes et ses frais généraux en fonction des impacts attendus du Covid-19 sur l’activité. L’activité vrac très porteuse sur le deuxième trimestre, les politiques commerciales volontaristes et les choix stratégiques de partenariats sur la distribution dans certains pays clés ont permis à MBWS de montrer une certaine résilience à ce contexte difficile. Néanmoins, les perturbations liées au Covid-19 perdurent sur la deuxième partie de l’année, et devant l’incertitude sur la durée de cette crise, le Groupe ne dispose pas encore de la visibilité suffisante sur les perspectives de l’année.

Événements post-clôture

Signature d’un accord sous conditions suspensives avec United Beverages S.A. en vue de la cession des activités du Groupe en Pologne

Dans deux communiqués de presse en date des 16 et 29 juillet derniers, MBWS a annoncé la signature d’un accord sous conditions suspensives avec United Beverages S.A. pour l’acquisition de la totalité des actions de MBWS Polska et d’une partie des actions de Polmos Lancut en Pologne.

Les conditions suspensives prévues dans cet accord n’ont pas encore été levées à ce jour.

Mise en place d’une avance complémentaire en août 2020

Comme annoncé dans les communiqués de presse en date des 16 et 29 juillet derniers, COFEPP a accepté de mettre à disposition du Groupe une avance complémentaire à hauteur de 5,5 M€ maximum (en lieu et place de l’avance complémentaire initialement prévue de 4 M€). Un premier versement d’un montant de 4M€ a ainsi été effectué le 10 août dernier, étant rappelé qu’un versement supplémentaire de 1,5M€ pourra être effectué par COFEPP, sur justificatif des besoins de trésorerie du Groupe.

Accord de principe sur la modification d’un contrat de fourniture vrac de Scotch Whisky conclu avec un fournisseur de MBWS

MBWS a trouvé le 16 juillet 2020, à l’issue de négociations avec un de ses fournisseurs de whisky, un accord pluriannuel de principe sur la modification d’un contrat de fourniture et d’approvisionnement vrac de Scotch Whisky. La formalisation contractuelle définitive de cet accord (qui constitue une condition suspensive à la mise à disposition du solde de l’Avance n°2, d’un montant à date d’environ 7M€, sans tenir compte du versement supplémentaire de 1,5 M€ visé ci-dessus auquel cas le solde de l’Avance n°2 sera de 5,5M€) demeure en cours de négociations à ce jour.

Accord de principe du CIRI pour la constitution d’un passif fiscal et social

Un accord de principe des créanciers publics sur un moratoire portant sur une partie des dettes fiscales et sociales du Groupe a été validé par le CIRI en septembre, et ce pour un montant maximal de 7,5 M€, moratoire qui sera constitué sur les prochains mois.

Pour rappel, cette condition, qui a été levée, constituait l’une des trois conditions suspensives, avec (i) la modification d’un contrat de fourniture vrac de Scotch Whisky conclu avec un fournisseur de MBWS et (ii) la stabilité des besoins de trésorerie estimés pour 2020, à la mise à disposition du solde de l’Avance n°2.

Les comptes annuels et consolidés au 30 juin 2020 du Groupe ont été établis en application du principe de continuité d'exploitation, compte tenu de la situation connue à date d’arrêté des comptes et notamment (i) des derniers événements post-clôture tels que décrits ci-dessus, (ii) des dernières estimations des besoins de trésorerie effectuées dans un contexte évolutif de crise sanitaire liée au Covid-19 et (iii) en partant de l'hypothèse que la condition suspensive relative à la modification d’un contrat de fourniture vrac de Scotch Whisky sera levée dans les prochains mois, permettant le versement du solde de l’Avance N°2 d’un montant d’environ 7 M€ (sans tenir compte du versement supplémentaire de 1,5 M€ visé ci-dessus auquel cas le solde de l’Avance n°2 sera de 5,5M€) et ainsi la recapitalisation du Groupe.
Si les hypothèses décrites ci-dessus ne devaient pas se réaliser, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de réaliser ses actifs et de régler ses dettes dans le cadre normal de son activité et l’évaluation et la classification des actifs et passifs pourraient en être impactées de manière significative.

Calendrier financier

  • Mise à disposition du rapport financier semestriel 2020 : 30 septembre 2020

  • Publication du Chiffre d’affaires à fin septembre 2020 : 28 octobre 2020

A propos de Marie Brizard Wine & Spirits

Marie Brizard Wine & Spirits est un Groupe de vins et spiritueux implanté en Europe et aux Etats-Unis. Marie Brizard Wine & Spirits se distingue par son savoir-faire, combinaison de marques à la longue tradition et d’un esprit résolument tourné vers l’innovation. De la naissance de la Maison Marie Brizard en 1755 au lancement de Fruits and Wine en 2010, le Groupe Marie Brizard Wine & Spirits a su développer ses marques dans la modernité tout en respectant leurs origines.
L’engagement de Marie Brizard Wine & Spirits est d’offrir à ses clients des marques de confiance, audacieuses et pleines de saveurs et d’expériences. Le Groupe dispose aujourd’hui d’un riche portefeuille de marques leaders sur leurs segments de marché, et notamment William Peel, Sobieski, Krupnik, Fruits and Wine, Marie Brizard et Cognac Gautier.
Marie Brizard Wine & Spirits est coté sur le compartiment B d’Euronext Paris (FR0000060873 - MBWS) et fait partie de l’indice EnterNext© PEA-PME 150.

Contact
Image Sept
Claire Doligez
cdoligez@image7.fr / Tél : +33 1 53 70 74 70
ANNEXE

États financiers consolidés semestriels 2020

Compte de résultat

(en milliers d'euros)

30.06.2020

30.06.2019 retraité

Chiffre d'affaires

195 795

230 376

Droits d'accises

(60 523)

(95 696)

Chiffre d'affaires net de droits

135 271

134 679

Achats consommés

(83 303)

(85 381)

Charges externes

(18 627)

(24 089)

Charges de personnel

(24 488)

(30 745)

Impôts et taxes

(2 504)

(2 644)

Dotations aux amortissements

(7 096)

(6 237)

Autres produits d'exploitation

5 236

5 030

Autres charges d'exploitation

(2 739)

(3 871)

Résultat opérationnel courant

1 750

(13 258)

Autres produits opérationnels non courants

2 647

3 109

Autres charges opérationnelles non courants

(6 002)

(10 437)

Résultat opérationnel

(1 604)

(20 586)

Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

65

18

Coût de l'endettement financier brut

(2 561)

(2 753)

Coût de l'endettement financier net

(2 496)

(2 735)

Autres produits financiers

6 757

2 105

Autres charges financières

(2 023)

(1 426)

Résultat financier

2 239

(2 056)

Résultat avant impôt

634

(22 643)

Impôt sur les résultats

(2 006)

(355)

Résultat net des activités poursuivies

(1 370)

(22 998)

Résultat net des activités abandonnées ou cédées (1)

(1 329)

RESULTAT NET

(1 370)

(24 327)

Part du groupe

(1 392)

(24 343)

dont résultat net des activités poursuivies

(1 392)

(23 014)

dont résultat net des activités cédées ou en cours de cession

(1 329)

Participations ne donnant pas le contrôle

22

16

dont résultat net des activités poursuivies

22

16

dont résultat net des activités cédées ou en cours de cession

Résultat net des activités poursuivies part du groupe par action

(en €)

-0,03 €

-0,65 €

Résultat net des activités poursuivies part du groupe par action dilué (en €)

-0,03 €

-0,65 €

Résultat net part du groupe par action (en €)

-0,03 €

-0,65 €

Résultat net part du groupe par action dilué (en €)

-0,03 €

-0,65 €

Nombre moyen pondéré de titres en circulation

44 568 731

37 366 868

Nombre moyen pondéré et dilué de titres en circulation

44 568 731

37 835 336

(1) Les états financiers (compte de résultat) au 30 juin 2019 ont été retraités des effets de l'application de la norme IFRS 5 – Activités abandonnées.

Bilan

Actif

(en milliers d'euros)

30.06.2020

31.12.2019

Actifs non courants

Goodwill

15 024

15 039

Immobilisations incorporelles

86 726

88 031

Immobilisations corporelles

51 926

56 180

Actifs financiers

2 003

2 387

Instruments dérivés non courants

Actifs d'impôts différés

1 259

1 328

Total actifs non courants

156 938

162 965

Actifs courants

Stocks et en-cours

59 532

53 991

Créances clients

29 347

46 669

Créances d'impôt

1 812

1 735

Autres actifs courants

31 831

32 686

Instruments dérivés courants

157

Trésorerie et équivalents de trésorerie

38 468

26 193

Total actifs courants

160 988

161 431

Actifs destinés à être cédés

TOTAL ACTIF

31317 926

324 396

Passif

(en milliers d'euros)

30.06.2020

31.12.2019

Capitaux propres

Capital

89 398

89 396

Primes

66 711

66 710

Réserves consolidées et autres réserves

(40 506)

25 568

Réserves de conversion

(22 078)

(22 234)

Résultat consolidé

(1 391)

(65 926)

Capitaux propres (part du groupe)

92 134

93 514

Participations ne donnant pas le contrôle

245

223

Total capitaux propres

92 379

93 737

Passifs non courants

Avantages au personnel

5 773

5 533

Provisions non courantes

4 180

3 238

Emprunts à long terme - part à plus d'un an

70 066

9 689

Autres passifs non courants

1 963

1 855

Instruments dérivés non courants

Passifs d'impôts différés

16 903

16 424

Total passifs non courants

98 884

36 739

Passifs courants

Provisions courantes

7 754

10 178

Emprunts à long terme - part à moins d'un an

13 106

50 933

Emprunts à court terme

8 131

12 292

Fournisseurs et autres créditeurs rattachés

49 874

63 719

Dettes d'impôt

1 886

481

Autres passifs courants

45 912

56 315

Instruments dérivés courants

1

2

Total passifs courants

126 664

193 920

Passifs destinés à être cédés

TOTAL PASSIF

317 926

324 396

Tableau des flux de trésorerie

(en milliers d'euros)

30.06.2020

30.06.2019

Résultat net total consolidé

(1 370)

(24 327)

Déduction du résultat des activités cédées ou en cours de cession

Résultat des activités poursuivies

(1 370)

(24 327)

Amortissements et provisions

(8 199)

10 145

Profits / pertes de réévaluation (juste valeur)

273

Effets de l'actualisation financière

Ecart juste valeur/valeur comptable de la dette FRN

Ecart juste valeur/trésorerie obtenue sur le transfert des actions propres

Résultats de cession et résultats de dilution

5 844

(456)

Impact des activités abandonnées

Capacité d'autofinancement après coût de l'endettement financier net et impôt

(3 724)

(14 364)

Charge (produit) d'impôt

2 002

363

Coût de l'endettement financier net

2 351

2 844

Capacité d'autofinancement avant coût de l'endettement financier net et impôt

629

(11 157)

Incidence de la variation en besoin en fonds de roulement 1 (stocks-clients-fournisseurs)

(4 073)

3 511

Incidence de la variation en besoin en fonds de roulement 2 (autres postes)

(1 552)

(15 317)

Impôts versés

(87)

(177)

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

(5 082)

(23 140)

Acquisition d'intérêts minoritaires
Acquisition d'immobilisations corporelles et incorporelles

(3 179)

(105)
(5 023)

Acquisition d'actifs financiers
Augmentation des prêts et avances consentis

(4)

Diminution des prêts et avances consentis

7 072

239

Cession d'immobilisations corporelles et incorporelles

510

1 076

Cession d'actifs financiers

Dividendes reçus

Incidence de variation de périmètre

23

2

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

4 427

(3 815)

Augmentation de capital

4

58 487

Acquisition d'actions propres

(5)

Cession d'actions propres

Émission d'emprunts

19 546

76

Remboursement d'emprunts

(2 872)

Intérêts financiers nets versés

(1 455)

(2 623)

Variation nette des financements court terme

(4 734)

(16 216)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

13 360

36 846

Incidence de la variation des taux de change

(430)

71

Flux de trésorerie générés par les activités cédées et produit de cession

Variation de la trésorerie

12 275

9 962

Trésorerie d'ouverture

26 193

21 832

Trésorerie de clôture

38 468

31 794

Variation de la trésorerie

12 275

9 962




1 Dans le cadre des opérations de consolidation des comptes semestriels menées au 30 juin 2020, le retraitement lié à IFRS 5 (actifs cédés : sortie du périmètre de la société Sobieski Trade cédée en novembre 2019) a été ajusté. Ainsi, par rapport aux données publiées dans le communiqué de chiffres d’affaires semestriel 2020 daté du 29 juillet 2020, le chiffre d’affaires retraité pour le premier semestre 2019 s’établit à 134,7M€, inférieur de 6,8M€ au montant présenté dans la publication du 29 juillet dernier. En conséquence, le chiffre d’affaires à périmètre comparable du premier semestre 2020 est en hausse de 0,4% vs une baisse de -4,3% présentée le 29 juillet, et l’Activité Marques est en retrait de 10,8% vs -17,2% indiqué le 29 juillet. Ces éléments n’ont aucune incidence sur le Chiffre d’Affaires ni sur la présentation des comptes consolidés au 30 juin 2020.


Pièce jointe