Publicité
La bourse ferme dans 6 h 14 min
  • CAC 40

    8 088,46
    -13,87 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 019,27
    -18,33 (-0,36 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0833
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 340,70
    +3,50 (+0,15 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 002,94
    -2 397,80 (-3,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 411,96
    -56,14 (-3,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,51
    -0,36 (-0,47 %)
     
  • DAX

    18 622,84
    -68,48 (-0,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 307,93
    -31,30 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2708
    +0,0010 (+0,08 %)
     

Marche blanche pour la mort de Nahel : sa mère en tête du cortège

6 200 personnes sont présentes, selon la police, ce jeudi à Nanterre pour la marche en hommage du jeune Nahel, 17 ans, tué par un policier mardi.

ALAIN JOCARD / AFP

FAITS DIVERS - Cortège de paix. La marche blanche en hommage à Nahel, 17 ans, tué mardi par un policier lors d’un contrôle routier, s’est élancée ce jeudi 29 juin vers 14 h 00 depuis la cité Pablo Picasso à Nanterre, aux cris de « justice pour Nahel » et « plus jamais ça ».

La mère de la victime, juchée sur une camionnette, portant un tee-shirt « Justice pour Nahel », a ouvert la manifestation, suivie de centaines de participants regroupés derrière une banderole portant le même slogan. Une foule très nombreuse et compacte de 6200 participants selon la police, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, crie en coeur « Justice pour Nahel ! »

Banderoles, chants, t-shirts... Les signes anti-police sont aussi nombreux dans le cortège, font remarquer nos confrères de BFMTV. « Pas de justice, pas de paix ! », « et tout le monde déteste la police ! », scandent encore les personnes présentes. Certains portent des pancartes « la police tue », « combien de Nahel n’ont pas été filmés ? » ou encore « nos vies sont en danger ».

PUBLICITÉ

Comme vous pouvez l’entendre dans la séquence ci-dessous, une proche de la mère de Nahel implore au micro « Restons calmes », puis, « on va leur montrer qu’on n’est pas des sauvages ».

Assa Traoré, figure de la lutte contre les violences policières et soeur d’Adama Traoré, est présente aux côtés de la mère de Nahel : « Il faut que le monde entier voie (...). Quand on marche pour Nahel on marche pour tous ceux qui n’ont pas eu de caméra », a-t-elle déclaré au début de la marche.

Des élus en tête de cortège

Des élus et responsables politiques sont également venus, dont Manuel Bompard, coordinateur de La France insoumise, et Marine Tondelier, cheffe d’Europe Ecologie Les Verts. « Cette marche blanche est un moment de recueillement et de deuil pour la famille, c’est important de le respecter », a indiqué de son côté la députée de Nanterre Sabrina Sebaihi (EELV).

Dans la matinée, le parquet de Nanterre a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire pour homicide volontaire visant le policier auteur du coup de feu et requis son placement en détention provisoire.

« Le parquet considère que les conditions légales d’usage de l’arme (par le policier) ne sont pas réunies », a estimé devant la presse le procureur de la République, Pascal Prache, ajoutant que le policier était présenté devant deux juges d’instruction aux fins de mise en examen. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a demandé la suspension administrative du policier.

VIDÉO - Tensions après la mort de Nahel: Gérald Darmanin annonce la mobilisation de "40.000 policiers et gendarmes" ce jeudi soir