Publicité
La bourse ferme dans 4 h 47 min
  • CAC 40

    7 358,71
    -155,02 (-2,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 774,88
    -86,99 (-1,79 %)
     
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,23 (-1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 373,70
    -42,00 (-1,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 032,79
    -2 232,77 (-3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,32
    -33,86 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,21
    -1,38 (-1,78 %)
     
  • DAX

    18 132,22
    -255,24 (-1,39 %)
     
  • FTSE 100

    8 085,30
    -68,39 (-0,84 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,99 (-3,64 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 004,97
    -306,08 (-1,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2884
    -0,0023 (-0,18 %)
     

Manifestation des retraités : « Ma vie n’est plus la même qu’il y a cinq ans »

Des retraités se sont rassemblés mardi à Paris pour demander une revalorisation de leurs pensions.   - Credit:LR pour le Point
Des retraités se sont rassemblés mardi à Paris pour demander une revalorisation de leurs pensions. - Credit:LR pour le Point

Elles sont rares, les manifestations de personnes âgées. Ils étaient pourtant une petite centaine à s'être rassemblés mardi boulevard des Invalides à Paris, et dans plusieurs villes de France, pour protester contre la baisse de leur pouvoir d'achat et demander 10 % d'augmentation de leurs pensions.

Le « minimum » pour compenser l'inflation, selon le communiqué commun rédigé par les neuf organisations syndicales ayant appelé à la manifestation. Et près du double des 5,2 % d'augmentation, promis par le gouvernement pour le 1er janvier prochain, alignés sur le taux officiel de l'inflation.

« Ma vie n'est plus la même qu'il y a cinq ans », explique ainsi Daniel, avec un léger accent du Sud. Malgré une retraite d'environ 1 800 euros par mois, le sexagénaire a dû se résoudre à se priver. « Je ne vais plus au cinéma, les places sont à 12 euros, développe-t-il. Le Naturalia non plus, ce n'est plus possible. Pour Noël, chaque année, je mets de l'argent de côté pour les gosses, compte tenu de mes réserves. Et là, j'ai commencé à leur dire que je ne vais pas pouvoir atteindre le même effort que d'habitude. C'est comme ça. Je ne suis pas le plus malheureux, mais c'est désagréable d'en être là en tant que grand-père… En cinq ans, ma vie a changé. »

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI Les Restos du cœur vont devoir refuser des bénéficiaires à partir de novembre

« Tout a augmenté »

« Le boucher est devenu inenvisageable, complète son ami Félix. Le poissonnier, je n'en parle même pas… Ce n'est pas j [...] Lire la suite