Publicité
La bourse ferme dans 6 h 12 min
  • CAC 40

    7 557,41
    -29,14 (-0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 851,82
    -18,30 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0883
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    2 421,00
    -35,40 (-1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 869,68
    -721,88 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 323,40
    -7,50 (-0,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,73
    -0,09 (-0,11 %)
     
  • DAX

    18 225,51
    -129,25 (-0,70 %)
     
  • FTSE 100

    8 170,69
    -34,20 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Maisons du Monde : «Nous proposons désormais des produits de "seconde chance", 50% moins chers»

Maisons du Monde

Mode, bricolage, meubles, décoration… La crise inflationniste de ces deux dernières années a contraint les consommateurs à des arbitrages en matière de dépenses et à tirer un trait sur des achats plaisir. La conséquence ? De nombreuses enseignes sont à la peine, comme les magasins d’ameublement Maisons du Monde. En 2023, son chiffre d’affaires a chuté de 9,3%, à 1,1 milliard d’euros, et son résultat net est ressorti à 8,8 millions d’euros, contre… 34,2 millions d’euros en 2022, soit une division par plus de quatre ! Pour redresser la barre, le directeur général de l'enseigne, François-Melchior de Polignac, a annoncé en mars 2024 un vaste plan de transformation de l'enseigne. Avec pour objectif de réaliser des économies pour investir dans la marque et faire revenir les consommateurs dans les magasins. En exclusivité pour Capital, le directeur général de Maisons du Monde nous détaille la mise en œuvre de ce programme, baptisé «Inspire Everyday».

Capital : Lors de la présentation des résultats de Maisons du Monde en mars 2024, vous avez annoncé un plan de transformation de l’enseigne qui vise, entre autres, à réaliser 85 millions d’euros d’économies. Comment allez-vous vous y prendre ?

François-Melchior de Polignac : Ce plan d’économies va permettre de remettre du fuel dans le moteur pour réinvestir dans la marque. Nous avons déjà commencé le travail. En interne, nous avons réduit les effectifs dans nos sièges sociaux de Paris et Nantes. En externe, nous diminuons le nombre de nos (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : JPMorgan brandit le spectre d’un krach du Dow Jones et du Nasdaq
Naf Naf : l’enseigne de mode est sauvée par une entreprise turque, qui garde 90% des emplois
Application de rencontres : cette jeune Auvergnate crée le Tinder du livre
Carrefour au tapis en Bourse, l’action plonge après l’offensive de Bercy
JCDecaux : grosse commande publicitaire en Italie pour le métro de Rome