La bourse ferme dans 1 h 49 min
  • CAC 40

    6 735,76
    -18,21 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 970,05
    -14,45 (-0,36 %)
     
  • Dow Jones

    34 124,44
    -270,57 (-0,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0485
    -0,0043 (-0,41 %)
     
  • Gold future

    1 797,20
    -18,00 (-0,99 %)
     
  • BTC-EUR

    16 151,77
    -250,85 (-1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,79
    +0,37 (+0,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,56
    +0,34 (+0,42 %)
     
  • DAX

    14 557,45
    +67,15 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 540,04
    -18,45 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 037,34
    -39,23 (-0,96 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2215
    -0,0041 (-0,33 %)
     

Voici les métiers qui recrutent dans l’aéronautique

Safran

La filière aéronautique a été durement et durablement touché par la crise Covid-19. Mais la reprise de l’activité en 2022 est beaucoup plus forte que prévue. Cette année, 15.000 emplois sont à pourvoir en CDI dans l’industrie auxquels il faut ajouter 6.000 embauches en apprentissage selon le groupement des industries aéronautiques et spatiales (Gifas). C’est le rythme de croisière d’avant-Covid.

Sauf que la pandémie a rebattu les cartes et qu’il est aujourd’hui plus difficile de recruter qu’avant. "Les tensions s’expliquent par une insuffisance de formations et de diplômés compte tenu de la forte demande sur le marché de l’emploi de la part de nombreux secteurs de l’économie", commente le Gifas qui souligne par ailleurs "un manque d’attractivité des métiers de production et des formations concernés".

Plusieurs métiers de l’ingénierie sont donc en tension : développement logiciel, systèmes et logiciels embarqués, méthodes industrialisation, supply chain logistique achats, cybersécurité gestion et traitement de données, électronique de puissance.

Pour les postes de production, la filière aéronautique recherche pêle-mêle ajusteurs-monteurs, mécaniciens aéronautiques, chaudronniers, soudeurs, monteur-câbleurs, opérateurs et techniciens d’usinage, peintres. La liste est longue mais le besoin est urgent.

Pour tenter de remédier à cette pénurie, des entreprises ont même développé en interne des formations pour mettre à niveau des candidats qui ne cocheraient pas toutes les cases. Autrement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les conseils de Thierry Dusautoir aux Meilleurs employeurs 2022
Revalorisation des enseignants : le gouvernement concrétise sa promesse dans le budget 2023
Le recours à l'intérim bientôt interdit pour les jeunes soignants ?
Cet homme est licencié et réembauché dans la même entreprise en moins de 24 heures
Les 10 métiers de la tech dont le salaire a le plus augmenté en 2022