La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 272,33
    -82,04 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Métavers : « Les notaires seront les garants neutres de la compliance et de la sécurité »

© ROMUALD MEIGNEUX

Le notariat est un monde concret, très ancré dans la réalité. Pourquoi se penche-t-il sur le métavers, cet univers virtuel ?​
Parce qu’on ne peut pas faire l’impasse sur un tel phénomène ! Nous devrions plutôt parler de « multivers », car il y a plusieurs métavers, tout comme le monde qui est fait de pays aux réglementations, aux architectures, aux coutumes diverses. Mais nous avons en commun d’être tous des êtres humains. Je considère que c’est transposable aux univers virtuels. Il y aura différents métavers, certains axés sur les loisirs, d’autres par exemple sur l’expérimentation virtuelle d’une seconde vie. Trois grands enjeux prévalent à mon sens à un bon fonctionnement : d’abord, la régulation de la centralisation des pouvoirs par la « compliance », autrement dit par ce qui consiste à établir les règles de base, l’état d’esprit qui préside à l’engagement. Ensuite, une régulation qui vient de l’intérieur, de tous les acteurs, des joueurs aux États en passant par les experts juridiques, comme les notaires. Enfin, l’interaction entre le monde réel et le monde virtuel. Aujourd’hui, on est encore sur un modèle de calque, de copie. Mais imaginons qu’un couple sans enfants dans le monde réel en ait un dans le métavers. S’ils se séparent, quid de la garde, sachant que le monde virtuel continue malgré ces aléas ? Ce sont ces interactions humaines qui m’intéressent, et qui vont au-delà du patrimonial. C’est la question posée dans les films Ready Player One et Her, quand Joaqui...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles