Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 573,11
    +116,20 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 402,49
    -15,38 (-1,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Ménopause : quels sont les premiers symptômes les plus courants ?

Istock/Inside Creative House

Parmi toutes les femmes atteintes de la ménopause, 20 à 25 % affirment que les symptômes consécutifs à cet arrêt du cycle ovarien affectent leur qualité de vie, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Ils peuvent en effet altérer les nuits, et ainsi causer des carences en sommeil, parfois très difficiles à gérer au quotidien. Quels sont les tout premiers symptômes observés lors de cette phase d’entrée dans la ménopause ? Et au départ, comment se définit-elle ?

La ménopause se traduit par l’arrêt du cycle ovarien, et donc par la fin de la fertilité, les femmes ne pouvant plus tomber enceintes. Les hormones sécrétées en abondance lors du cycle ovarien (progestérone, œstrogènes) voient leur quantité diminuer fortement lors de la ménopause. Ce bouleversement hormonal comporte deux phases :

La ménopause survient habituellement entre 45 et 55 ans, mais est parfois observée prématurément chez certaines femmes, on parle alors de ménopause précoce. Elle intervient chez certaines femmes avant 40 ans, en raison d’une prédisposition génétique, ou de traitements médicamenteux ou chirurgicaux (chimiothérapie, ablation des ovaires, etc.). Il s’agit alors d’une insuffisance ovarienne prématurée.

Outre la disparition des règles par l’arrêt du fonctionnement ovarien, certains troubles sont normaux et fréquents lors de la ménopause. Cependant, ils peuvent être très difficiles à gérer au quotidien :

Certaines femmes n’observeront que peu de troubles, ou ne seront (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite