Marchés français ouverture 6 h 27 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 476,81
    -70,24 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0455
    +0,0016 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 699,94
    -1 253,74 (-4,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    671,54
    +428,86 (+176,72 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Votre médicament pourra être remplacé par un biosimilaire en pharmacie, mais de quoi parle-t-on ?

C’est acté. Les pharmaciens peuvent substituer, avec l’accord du patient et en informant le médecin prescripteur, un médicament biosimilaire au traitement prévu. Ce biosimilaire étant bien moins cher que le médicament de référence. Mais de quoi s’agit-il ? Attention d’abord à ne pas les confondre avec les médicaments génériques qui sont des répliques exactes de médicaments chimiques. Le Doliprane, par exemple, a plusieurs génériques qui portent le nom de son principe actif, le paracétamol. Les biosimilaires, eux, sont des copies, semblables mais imparfaites, de traitements dits biologiques. Ces derniers sont parfois prescrits pour le traitement du diabète, du cancer, de l'infertilité ou de l'ostéoporose.

Plus précisément, on entend par médicament biologique, ou biomédicament, un traitement hormonal, par anticorps monoclonaux, ou par insuline par exemple. Et contrairement aux génériques, les biosimilaires portent des noms de marque. Ainsi, si un patient est soigné avec un médicament biologique, il est possible que son médecin propose de le remplacer par un biosimilaire. Depuis la parution d’un arrêté au Journal officiel le 14 avril, les pharmaciens sont aussi autorisés à réaliser cette substitution.

Pour qu’un biomédicament soit substituable, il faut qu’il ait été “autorisé en Europe depuis plus de 8 ans et que son brevet soit tombé dans le domaine public”, rappelle l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). La liste des médicaments biologiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les placements qui cartonnent en France, pouvez-vous contester une augmentation de loyer ? Le flash éco du jour
Cinq mois de prison pour avoir dérobé une fortune à un enfant de 9 ans
Le ministère des Armées aurait signé un gros contrat avec 16 cabinets de conseil
Covid-19 : deux nouveaux variants provoquent un pic de cas en Afrique du Sud
CARTES. Covid-19 : la décrue de l’épidémie se confirme, la pression hospitalière se relâche

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles