La bourse ferme dans 2 h
  • CAC 40

    5 834,31
    +3,66 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 712,16
    +7,31 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    31 220,90
    +296,76 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • Gold future

    1 704,80
    +4,10 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    40 694,79
    -1 025,25 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    972,23
    +29,06 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,70
    +1,87 (+2,93 %)
     
  • DAX

    14 061,24
    +4,90 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 706,43
    +55,55 (+0,84 %)
     
  • Nasdaq

    12 856,12
    +132,64 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    3 805,28
    +36,81 (+0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3863
    -0,0031 (-0,23 %)
     

Lyon : une entreprise autorise les vacances illimitées pour ses salariés

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
À Lyon, une entreprise autorise les vacances illimitées pour ses salariés

Des congés illimités et à la carte, vous en rêviez ? Une PME lyonnaise l’a fait.

Elle ne fait pas partie des entreprises ayant le plus la cote auprès de ses employés mais cela pourrait venir très vite. Le patron d’une PME lyonnaise vient d’autoriser ses salariés à prendre autant de vacances qu'ils le désirent sans limite de temps, rapporte Zone Bourse. En résumé, un collaborateur peut en théorie poser deux mois consécutifs sans que personne ne trouve rien à redire.

La “charte morale”, rédigée par les 31 employés d’Anikop, précise simplement que les congés "validés automatiquement” doivent "ne pas mettre en péril l'entreprise ou l'un de ses projets" et "ne pas gêner les autres collaborateurs”

VIDÉO - Une entreprise passe aux 32 heures et augmente ses salariés

Initiée par son directeur Nicolas Perroud, cette décision intervient après quatre années de fonctionnement sous le mode d'entreprise “libérée”. “Le passage à l'entreprise libérée il y a quatre ans a permis de responsabiliser les collaborateurs. Aujourd'hui j'ai une équipe mature, au sein de laquelle la confiance est totale, permettant de mettre en place les congés libérés. Anikop a la taille idéale pour adopter ce type de fonctionnement”, justifie-t-il dans des propos relayés par Zone Bourse.

Semaine de 4 jours pour la maison-mère

Selon le directeur de cet éditeur de logiciels de gestion, les abus seraient très minoritaires. "On a eu aussi ces 3%, souvent des gens qui ont eu par le passé des expériences difficiles avec leur hiérarchie. Mais, petit à petit, les 97% restant font comprendre l'intérêt du système. Ils vont voir ailleurs ou entrent dans le moule de la confiance”, confesse-t-il.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Le groupe LDLC, la maison mère d’Anikop, a quant à lui adopter la semaine de quatre jours sans perte de salaire pour améliorer sa productivité. Une mesure qui doit faire bondir le ministre de l’Économie Bruno Le Maire qui considère que les Français ne travaillent pas assez sur “l'ensemble de la durée de vie”.

Ce contenu peut également vous intéresser :