Marchés français ouverture 26 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    +0,0014 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    19 434,22
    +619,40 (+3,29 %)
     
  • BTC-EUR

    15 997,78
    -95,91 (-0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    395,28
    -6,75 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

LVMH, Hermès, Kering… nos géants du luxe dopent le CAC 40, stop ou encore ? Le conseil Bourse

Nathan Laine/Bloomberg via Getty Images

LVMH, Hermès, Kering… Le rebond des actions du luxe a été assez marqué depuis mi-octobre, sur fond de déclarations ou de rumeurs moins négatives en provenance de Chine, ce qui a soutenu le CAC 40. “Il y a clairement eu un avant et un après-Congrès du parti communiste. Le Congrès avait surtout mis en avant la ligne politique et idéologique, ce qui n’avait pas rassuré les investisseurs après deux années déjà compliquées, entre tours de vis réglementaires en 2021 et mesures sanitaires drastiques en 2022. Cependant, la bonne surprise est arrivée après le Congrès : une succession de nouvelles laissant penser qu’une forme de réalité économique allait s’imposer à Pékin et prendre le dessus sur les postures politiques”, relève Alexandre Baradez, responsable de la recherche marchés chez IG France, interrogé par Capital.

“Espoirs et rumeurs concernant des mesures sanitaires moins strictes, réunion assez positive entre le président chinois Xi Jinping et son homologue Joe Biden à la réunion du G20, avancée des discussions entre les deux pays sur la cotation des valeurs chinoises sur les marchés actions américains, volonté de faciliter l’accès aux marchés d’obligations domestiques pour les investisseurs étrangers, signes de soutien au fragile marché immobilier… autant de signaux qui ont déclenché un rebond sensible sur les actions des géants français du luxe, tous exposés à la Chine”, explique l’expert.

LVMH a bondi de 20% depuis mi-octobre, contre 29% pour Hermès sur la même période, et 31% (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le dollar profite de la remontée du Covid-19 en Chine, où va l’euro ? Le conseil Bourse
La fortune d’Elon Musk a fondu de 100 milliards de dollars depuis le début de l’année
Kering : le directeur artistique de Gucci quitte la marque italienne
Football : les propriétaires de Manchester United ouvrent la voie à une vente du club, qui s'envole en Bourse
Chine : manifestation de salariés dans la plus grande usine d'iPhone du monde