Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 748,46
    -3 188,67 (-5,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Le Louvre, la tour Eiffel : visiter ces monuments vous coûte beaucoup plus cher

Pixabay

+27,2%, +40%, 68%, jusqu’à +140 %... Comme l’a noté Le Parisien, l’évolution des tarifs des principaux sites touristiques et musées de Paris donne le vertige. Pour la tour Eiffel, par exemple, pour un billet plein tarif en 2014, il fallait débourser 17 euros. Aujourd’hui, c’est 29,40 euros. « Franchement, ça me fait mal de payer 75 euros à trois, c’est le prix d’un restaurant », réagit un touriste, venu de Bordeaux avec sa femme et sa famille.

De même au Louvre, où l’achat d’un billet sur place est passé en janvier de 15 euros à 22 euros, ce qui a suscité l’incompréhension à la fois des visiteurs et de certains élus parisiens. D’autres monuments et sites historiques ne sont pas épargnés par cette hausse, comme le musée du Quai Branly, le château de Versailles, l'Arc de Triomphe ou encore les catacombes, dont le prix a bondi de 10 à 24 euros en l’espace de dix ans.

Dans les colonnes du quotidien, Frédéric Hocquard, adjoint à la mairie de Paris chargé du tourisme, défend ces augmentations et ne s’en dit pas « choqué ». Pour lui, elles se justifient par une « amélioration des conditions d’accueil », à mettre à ses yeux en balance avec une politique de gratuité pour les jeunes ou un certain nombre de réductions pour certaines catégories de visiteurs. En témoignent les chiffres du Louvre, qui déclare que plus d’un visiteur français sur deux a parcouru le musée gratuitement en 2023.

Selon Jean-Michel Gobelet, professeur associé à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ces tarifs ne (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SCI, LMNP : cet outil qui vous permet de déclarer facilement vos revenus
SNCF : attention, changer de train peut vous coûter très cher
Assurance obsèques : les banques, assureurs et pompes funèbres vous arnaquent-ils ?
Endométriose : vers le remboursement du test salivaire dès 2025 ?
Investissement immobilier : pourquoi le rendement des SCPI va grimper en 2024