Publicité
Marchés français ouverture 1 h 1 min
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    +186,83 (+0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 185,54
    -410,43 (-2,47 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 043,73
    +3 317,12 (+5,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     

Louer son logement pendant les JO : en province aussi, ça peut être très rentable

TeroVesalainen/Pixabay

Près de 15 millions de visiteurs sont attendus pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Une véritable aubaine pour les hôteliers, mais aussi pour les propriétaires… et pas seulement ceux d’Île-de-France. La quinzaine sportive pourrait également être très rentable dans certaines villes de province. Nos confrères du Figaro ont en effet comparé les tarifs des réservations (pendant et deux semaines avant les JO) sur Airbnb et Abritel dans 63 communes de l’Hexagone et ont constaté une flambée des prix, et ce, dans des villes parfois surprenantes.

Ainsi, la commune où la différence de tarif est la plus grande, avec une hausse de 171 % est Roubaix, suivie de Villeneuve-d’Ascq (+57 %) et de Tourcoing (+43 %). Trois villes du nord de la France qui bénéficient de prix relativement mesurés, de la proximité de la capitale, mais aussi de l’accueil d’épreuves olympiques, notamment de basket-ball et de handball.

Selon Le Figaro, d’autres villes-hôtes voient leurs tarifs progresser, par exemple, Châteauroux, qui accueille des compétitions de tir, enregistre une hausse de 27 % ; à Marseille (football et voile) et Nantes (football), elle est de 24% ; à Lyon (football), de 23% et sa voisine Villeurbanne, de 37 % ; et dans une autre mesure, Saint-Étienne, +17 %, et Bordeaux, +6 %, deux villes qui accueilleront des matchs de football.

Mais des villes qui n’accueilleront pas d’épreuves olympiques profiteront également de cet effet JO sur les tarifs des locations saisonnières. C’est ainsi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : le calendrier probable des baisses de taux en 2024
Immobilier : faut-il acheter maintenant ou attendre une nouvelle baisse des prix en 2024 ?
Immobilier : les agents dévoilent à quelle vitesse les prix chuteront en 2024
Combien investir pour améliorer son diagnostic de performance énergétique ?
Location : plus d’un Francilien sur cinq trafique son dossier pour trouver un logement