La bourse est fermée

L'OL renoue enfin avec le succès à domicile en C1 !

LIGUE DES CHAMPIONS - Au terme d’un match intense, l’OL s’est logiquement imposé face à Benfica, mardi soir au Groupama, lors de la 4e journée du groupe G (3-1). Grâce à des buts signés Andersen, Memphis et Traoré, les Lyonnais ont renoué avec le succès à domicile en C1 pour la première fois depuis septembre 2016. La qualif’ pour les huitièmes est en bonne voie.

Andersen a montré la voie à l'OL en ouvrant le score d'une tête rageuse à la 4e minute



Y'aurait-il déjà un "effet Garcia" à l'OL ? C'est bien possible. Les chiffres donnent en tout cas raison au nouveau coach lyonnais. En s'imposant face à Benfica mardi soir - non sans quelques frayeurs - les Gones ont enchaîné un 3e succès de rang toutes compétitions confondues. Une grande première cette saison. Mieux, après plus de 3 ans de disette à domicile en C1 et 6 matches nuls de rang, les Lyonnais ont enfin renoué le succès devant leur public. Les coéquipiers de Memphis sont aujourd'hui à la deuxième place du groupe G, et ils pourraient se qualifier pour les 8es de finale en cas de succès face au Zénith lors de la prochaine journée.

Battu à l'aller à Lisbonne à cause d'une énorme boulette de Lopes, l'OL a rapidement mis la main sur le match retour. Dès la 4e minute, Andersen ouvrait le score d'une tête rageuse à bout portant, sur un caviar de Dubois après un corner rapidement joué à deux, côté droit. Morts de faim, les Lyonnais ont ensuite doublé la mise sur une reprise imparable de l'inévitable Memphis, idéalement servi en retrait par Aouar (33e).


REPLAY VIDEO - LE BUT D’ANDERSEN CONTRE BENFICA


Sans Memphis, sorti par prudence à la pause en raison d'une douleur à la cuisse, l'OL a clairement perdu de sa superbe en seconde période. Benfica a repris confiance et a logiquement égalisé sur un enchaînement parfait de Seferovic (76e). Un but d'abord refusé pour hors jeu puis validé après utilisation du VAR. Au moment où le doute allait s'installer côté Lyonnais, Traoré n'a rien demandé à personne et s'est offert un enroulé du gauche magnifique pour le 3-1 (89e). Place désormais à l'Olympico dimanche au Vélodrome.

Fred Azilazian

Les tops et les flops
Les tops lyonnais : Memphis et Andersen (buteurs), Aouar (passeur), mais aussi Denayer. L’un des rares flops de la soirée se nomme Dembélé. L’attaquant de l’OL a fait tout à l’envers, hormis un geste de classe en fin de match. Côté Benfica, Seferovic a crevé l’écran lors de son entrée en jeu en 2e période. Buteur à la 76e minute, il aurait pu en mettre un 2e sans un superbe arrêt de Lopes sur un tir limpide (57e). Globalement, le niveau des Portugais a été très moyen : pas un hasard s’ils ont enchaîné mardi un 8e revers lors de leurs 9 derniers voyages en C1.