La bourse est fermée

Logement étudiant : les subtilités de la taxe d'habitation

Charles MULLER
1 / 1

Logement étudiant : les subtilités de la taxe d'habitation

Les avis de taxe d'habitation sont envoyés en deux fois. Pour les résidences principales, elle est à payer, en principe, jusqu'au 20 novembre. Pour les autres biens, le paiement est attendu au plus tard pour le 21 décembre. Ce deuxième envoi concerne les résidences secondaires, les dépendances isolées (garages…) ou tout simplement les biens pour lesquels le fisc a eu tardivement connaissance du contribuable. C'est donc souvent dans ce deuxième lot que l'on trouve les logements des étudiants, dans lesquels le turnover des locataires est important.

Effectuer une réclamation aux impôts

Dans le cas où votre enfant est rattaché à votre déclaration de revenus, il n'a pas de revenu fiscal de référence (RFR) personnel. L'ennui, c'est que le montant de la taxe d'habitation est plafonné en fonction de ce revenu. Faute d'un RFR à utiliser, le fisc réclame souvent une taxe pleine aux étudiants !

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Perp, Madelin, nouveau PER : lequel choisir ?
- Paiement mobile : Apple va-t-elle devoir déverrouiller l'iPhone ?
- Après la France, le compte Nickel va faire un tour en Espagne