La bourse ferme dans 3 h 41 min
  • CAC 40

    6 130,50
    +83,19 (+1,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 575,47
    +36,59 (+1,03 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0578
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    1 824,00
    -0,80 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    19 888,55
    -452,59 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    459,58
    -2,21 (-0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,28
    +1,71 (+1,56 %)
     
  • DAX

    13 313,34
    +127,27 (+0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 358,63
    +100,31 (+1,38 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2240
    -0,0030 (-0,24 %)
     

LOA : les frais de restitution du véhicule, ce piège qui risque de vous coûter plus cher que prévu

rayures pare-choc
rayures pare-choc

Rarement utilisée par les particuliers il y a encore une dizaine d'années, la location avec option d'achat (LOA) est devenu le mode de financement de plus de 8 véhicules neufs sur 10 en France. Un succès que cette formule doit à sa souplesse. Elle permet de changer régulièrement de voiture en évitant la corvée de la revente. Elle aide également à mieux lisser son budget mensuel consacré à l'automobile, puisqu'elle intègre généralement le coût de l'entretien, voire de l'assurance. Des arguments qui ont séduit les Français, en dépit d'un coût globalement plus élevé que le crédit classique.

Louer son véhicule plutôt que l'acheter n'est toutefois pas l'assurance d'une totale tranquillité. Une étape, notamment, est susceptible de créer des tensions : la restitution du véhicule. Selon son état et le kilométrage, les adeptes de la LOA s'exposent, en effet, à des pénalités. Parfois à leur plus grande surprise.

Des litiges liés à l'usure

Résultat : les litiges ne sont pas rares. Armand Pujal, le Médiateur auprès de l'Association française des Sociétés Financières (ASF) est bien placé pour le savoir. Il arbitre les conflits entre les usagers et les membres de cette association professionnelle qui regroupe 260 adhérents, parmi lesquels tous les principaux établissements spécialisés dans le crédit. En 2021, la restitution du véhicule a représenté 8% des saisines enregistrées, ce qui en fait la 4e cause de saisine. Elle représente également une part non négligeable des 1 400 propositions de solutions émises en 2021 : 18% précisément. Une fréquence qui interroge.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- SNCF : ce tarif super-réduit pour partir en vacances (mais pas facile à obtenir)
- Frais de notaire : les départements et les communes ont touché le gros lot
- Carte bancaire : vos paiements sont-ils vraiment plus sûrs grâce à l'authentification forte ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles