La bourse ferme dans 7 h 36 min

Livret A : pourquoi sa rémunération risque de tomber à 0,5% dès février 2020

À partir du 1er février, un nouveau mode de calcul sera pris en compte pour fixer le taux de rémunération du Livret A. Il pourrait tomber à 0,5%.

55 millions ! C’est le nombre de personnes détenant un Livret A, l’un des placements préférés des Français. Et son succès ne se dément pas, avec une collecte nette de 13,63 milliards d’euros entre janvier et octobre 2019, selon les dernières données de la Caisse des dépôts. Au total, l’encours du Livret A s’élève à 297,4 milliards d’euros, c'est 6% de plus qu'il y a un an à la même époque. Si l'on ajoute le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), les encours gonflent à 408,2 milliards d'euros (+5,7% sur un an). Pourtant, ces produits d’épargne ne rémunèrent qu’à 0,75% actuellement, contre 1,83% en moyenne pour le fonds en euros de l’assurance vie, par exemple.

Et cette ère du taux du Livret A à 0,75% - gelé à ce niveau depuis août 2015 - sera bientôt révolue. À partir du 1er février 2020, en effet, une nouvelle formule sera appliquée pour fixer la rémunération de ce produit. Jusqu’ici, pour la déterminer, on retenait la valeur la plus élevée entre, d’un côté, l’inflation des douze derniers mois et, de l’autre côté, la moyenne de l’inflation avec la moyenne mensuelle des taux interbancaires à court terme (Eonia) et Euribor 3 mois. Le tout étant ensuite majoré de 0,25 point.

Perte de la garantie d'un taux supérieur à l’inflation

Une formule certes compliquée, mais qui avait l’avantage d’assurer les épargnants d’une rémunération supérieure à l’inflation. À partir du 1er février 2020, le rendement du Livret A correspondra à la moyenne sur 6 mois du taux d’inflation et des taux interbancaires à court terme (Eonia), avec un arrondi au dixième de point le plus proche. Contrairement à l’ancienne formule, “il n’y a plus de garantie d’avoir un taux supérieur à l’inflation avec ce nouveau mode de calcul”, analyse Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne.

Par ailleurs, pour tout de même apporter une petite protection aux particuliers disposant d’un Livret A, Bercy a fixé un (...)

Lire la suite sur Capital

Ce contenu peut également vous intéresser :

Payés 3,40 euros de l’heure, les marins se rebellent sur le yacht d’une grande fortune française
Leclerc engrange encore des parts de marché
Loto du patrimoine : la colère de Stéphane Bern qui estime que le gouvernement "ne comprend rien"
Voitures électriques : l'Etat rabote le bonus écologique à partir de 2021
Kia va-t-il changer de logo ?