La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0917
    -0,0077 (-0,70 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 551,47
    -375,72 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,21
    -4,11 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Livret A, assurance vie, PEL... Voici ce qui change pour votre épargne en 2023

epargne
epargne

Les taux revalorisés du Livret A, du LDDS et du LEP

L'année 2023 commence fort avec les nouvelles hausses attendues de l'épargne réglementée. On l'annonce depuis quelques temps même s'il faudra attendre la mi-janvier pour avoir le taux officiel : le livret A augmentera bien au 1er février 2023 et atteindra au mimimum 3,30%. La troisième revalorisation consécutive, après celles survenues le 1er février 2022 puis le 1er août de la même année. Le taux du Livret A a été doublé par deux fois, pour passer de 0,5% à 1%, puis à 2% net de fiscalité.

Même chose pour le Livret Développement Durable et Solidaire (LDDS) dont la rémunération est identique à celle du Livret A. Si ces performances restent en dessous de l'inflation, estimée en décembre à 6,8% sur un an par l'Insee, elles restent toutefois intéressantes pour les millions de détenteurs d'épargne réglementée. Au 31 décembre 2021, 24,5 millions de personnes détenaient un LDDS et 55,7 millions un livret A.

Le grand gagnant de cette hausse de taux reste le Livret d'Epargne Populaire (LEP) qui va voir sa rémunération passer de 4,60% à plus de 6% net d'impôt. Ce livret, soumis à des conditions de ressources, est plafonné à 7 700 euros. On compte aujourd'hui 7 millions de titulaires alors que 15 millions de particuliers y ont droit.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Société Générale : ce qui va changer pour les clients Crédit du Nord en 2023
- Ce placement méconnu et sans risque qui rapporte plus que votre Livret A
- Occitanie : quelles sont les banques les moins chères de la région ?