Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 844,92
    +38,15 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    16 815,44
    +20,56 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 354,26
    +1 298,14 (+2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 515,36
    +26,82 (+1,80 %)
     
  • S&P 500

    5 315,97
    +7,84 (+0,15 %)
     

Livraison de colis : pourquoi Mondial Relay, Colissimo ou Amazon vont implanter encore plus de "lockers"

PIXABAY

Les principaux groupes de livraison de colis souhaitent développer le nombre de consignes présentes sur le territoire afin de mieux répondre aux attentes des clients qui souhaitent plus de flexibilité.

Les meilleures méthodes ne sont pas forcément les plus perfectionnées. Alors que les ventes en ligne marquent le pas après une période faste pendant la pandémie, les principaux acteurs de la livraison veulent développer leur réseau de consignes, ces “lockers” où l'on peut effectuer un retrait à toute heure de la journée, relate Le Figaro ce jeudi 27 avril.

Le groupe Mondial Relay est à l'avant-garde de cette évolution. "Alors que nous n’opérions pas de casiers jusqu’en 2021, nous en avons installé 3.000 depuis”, explique son directeur général, Quentin Benault. “D’ici la fin de l’année, nous aurons un réseau de 5.400 'lockers' et notre ambition est de monter à 9.000 en 2024", annonce le groupe.

Mais Mondial Relay n'est pas le seul groupe de livraison à afficher ses ambitions. Colissimo, qui possède 1.000 consignes, va en ouvrir 5.000 supplémentaires d’ici à 2025. Amazon, qui en exploite 4.000, va en ajouter 600 dans les gares. Quant à Relais Colis et ses 300 consignes, elle compte en ouvrir 200 de plus cette année.

PUBLICITÉ

Cette tendance s'explique par les nouvelles attentes des clients qui souhaitent plus de flexibilité. "La consigne permet de retirer un colis à toute heure", indique Quentin Benault. C'est notamment le cas pour les clients habitant dans des petites villes et des zones rurales où les magasins points relais ont des horaires restreints. Autre avantage, les opérateurs constatent que les clients récupèrent plus vite leurs commandes que dans un point relais.

La France commence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aéronautique : tout savoir sur le toboggans d'évacuation des avions de ligne
"Notre objectif : réduire l'attente des passagers" Augustin de Romanet, Pdg du groupe ADP
Chez l'Amazon russe, les salariés soumis à un contrôle en sous-vêtements pour lutter contre le vol
Amazon : un premier trimestre supérieur aux attentes, qui confirme le redressement du groupe
Stade de France : “Le rachat par le PSG ne conduira pas forcément à une hausse des prix des billets”

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Amazon