La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 562,77
    -297,33 (-1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

L'incroyable vidéo d'un avion de tourisme qui évite de peu le crash entre deux gros porteurs

Une collision entre un petit avion de tourisme et des gros porteurs a été évitée de peu le 4 août dernier. La scène, filmée et publiée sur YouTube, montre un minuscule avion frôlant les roues d'un mastodonte, un Airbus A321 qui stationnait après avoir atterri à l'aéroport de Cotswolds, dans l'ouest du Royaume-Uni. Trois personnes se trouvaient à bord de l'aéronef, rapporte Air Journal le lundi 8 août. Le Piper réalisait une série de touch-and-go, un atterrissage immédiatement suivi d'un décollage, lorsque l'incident s'est produit. L'appareil a soudainement percuté le train d'atterrissage de l'avion commercial de la Red Wings, une compagnie aérienne russe, devant et derrière lequel stationnaient deux autres avions commerciaux.

L'avion léger a fini dans un fossé, près de la route qui longeait la piste. Par chance, les trois personnes ont réussi à sortir de l'appareil, fortement endommagé, avant l'arrivée des secours. Elles n'ont été que légèrement blessées. Deux d'entre elles ont fini à l'hôpital, par précaution.

L'organisme officiel des accidents d'avion britannique (AAIB) a expliqué, dans un tweet, qu'"une enquête avait été ouverte", pour comprendre l'origine de l'accident. Aucune information complémentaire n'a été divulguée à ce jour. Cela n'est pas la première fois que des vidéos de crashs évités de justesse circulent sur les réseaux sociaux. En avril dernier, c'était l'échange audio entre le cockpit et la tour de contrôle de Roissy qui avait été publié par la chaîne YouTube (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Portugal confronté à sa plus forte inflation depuis presque 30 ans
Après les Etats-Unis, des traces de la polio détectées en Europe
Inflation : l'Allemagne prévoit un vaste paquet de mesures fiscales
Taïwan : la Chine ne laissera "aucune marge de manœuvre" aux séparatistes
Leur vol EasyJet est annulé, cette famille reste bloquée pendant 24 heures dans un aéroport grec