La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9842
    +0,0022 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -3,70 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    19 709,28
    -129,30 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    +0,25 (+0,31 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,86 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,89 (-1,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1120
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Liban : elle braque une banque pour récupérer l'argent de sa sœur malade

Hasan Shaaban/Bloomberg/Getty Images

Des images peu banales mais qui témoignent de l'extrême détresse dans laquelle se trouvent des milliers de Libanais. Une femme a braqué une banque ce mercredi à Beyrouth et serait repartie avec plusieurs milliers de dollars, affirmant vouloir payer les soins de sa sœur atteinte d'un cancer, dans le pays qui s'enfonce dans une grave crise économique et financière. Cet incident, ainsi qu'un autre similaire qui a également eu lieu mercredi, surviennent alors que de nombreux épargnants sont désespérés face à l'impossibilité de retirer leurs économies bloquées à la banque depuis trois ans. La livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur et 80% de la population a plongé dans la pauvreté depuis 2019.Dans des images du braquage qu'elle a diffusées en direct sur les réseaux sociaux, on entend Sali Hafez demander en criant aux employés d'une succursale de la Blom Bank de lui débloquer une somme d'argent.

"Je suis Sali Hafez, je suis venue aujourd'hui... pour récupérer l'argent de ma sœur qui est en train de mourir à l'hôpital", dit la jeune femme dans la vidéo. "Je ne suis pas là pour tuer ou mettre le feu... Je suis là pour réclamer mes droits", ajoute-t-elle. Dans une interview accordée à un média local après le braquage, Sali Hafez assure avoir récupéré environ 13.000 des 20.000 euros déposés par sa famille dans la banque. Les soins de sa sœur coûtent 50.000 euros, précise-t-elle. Selon un correspondant de l'AFP sur place, de l'essence a été aspergée sur les lieux et un pistolet a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les nouvelles aides pour réduire votre facture d’énergie, le pouvoir d’achat des retraités encore en baisse… Le flash éco du jour
Les dépenses de santé historiquement élevées en 2021
Pourquoi cette offre de Lidl fait polémique en Turquie
Prix de l'énergie : le Danemark envisage une mesure radicale
Prix de l'électricité : le bouclier tarifaire maintenu pour tous les Français en 2023