La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 495,34
    -349,89 (-0,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

L'Europe boursière recule dans un contexte de prudence

·1 min de lecture
LES BOURSES EUROPÉENNES OUVRENT EN BAISSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse mardi après une nouvelle séance négative en Chine et des résultats d'entreprises diversement appréciés, dans l'attente des annonces mercredi de la Réserve fédérale.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,7% à 6.532,45 points à 07h37 GMT. À Francfort, le Dax lâche 1,08% et à Londres, le FTSE cède 1,05%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro abandonne 0,88%, le FTSEurofirst 300 recule de 0,73% et le Stoxx 600 de 0,9%.

Après avoir fait le yo-yo dans les premiers échanges, le titre LVMH s'installe parmi les plus fortes hausses du CAC 40 (+0,95%), le numéro mondial du luxe ayant vu ses ventes s'envoler au premier semestre grâce aux marques Louis Vuitton et de Dior.

En tête de l'indice parisien, on retrouve Dassault Systèmes qui affiche un gain de 3,19% après la révision à la hausse de prévisions de croissance pour 2021 à la faveur d'une demande toujours soutenue.

Michelin a pris jusqu'à 1,44% en séance avant d'effacer ses gains (-0,66%) malgré des prévisions annuelles revues à la hausse.

Du coté du SBF 120, Lagardère bondit de 9,77% après la parution de ses résultats mais Worldline et Edenred cèdent respectivement 7,32% et 4,15% après les leurs.

A Londres, Reckitt Benckiser chute de 8,7%, en queue de peloton du Stoxx 600, le fabricant de produits de grande consommation ayant publié un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes.

Randstad (-7,96%) et Logitech (-4,73%) figurent parmi les plus fortes baisses de l'indice européen à la suite de leurs publications trimestrielles.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles