La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 658,47
    -1 276,28 (-4,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    112,70
    +0,49 (+0,44 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2496
    +0,0021 (+0,17 %)
     

L'euro au plus bas depuis 2017 face au dollar : le conseil Bourse

L’euro est à la peine face au dollar. Et la monnaie unique (EUR/USD) devrait plutôt se diriger vers la parité (un euro pour un dollar) que rebondir vers le niveau de 1,10 dollar, d’après le blog Bloomberg (MLIV pulse survey), pour 60% des sondés. En cause, un risque de récession en Europe (40% des opinions à la question quel est le plus grand risque qu’encourt l’économie européenne), ou bien de stagflation (40%), c’est-à-dire une combinaison de forte inflation et de croissance molle.

Les fortes tensions sur l’inflation en zone euro, qui “ne sont pas pour l’instant combattues par la BCE via une politique de remontée des taux directeurs, mais aussi l’extension du conflit en Ukraine et les répercussions dommageables causées au niveau logistique et sur la chaîne d’approvisionnement énergétique de la Russie vers les pays de l’Union européenne font craindre une large dégradation des perspectives économiques européennes”, souligne WesternUnion.

D’après l’agence américaine CFTC, les positions spéculatives sur les marchés à terme et options aux Etats-Unis sont repassées la semaine dernière nettes vendeuses d’euro (face au dollar) pour la première fois en près de 4 mois. “Cela n’a rien d’anodin et trahit un certain pessimisme ambiant à l’égard de l’euro”, pour le spécialiste des transferts d’argent. La dynamique générale “reste pour le moins baissière” sur l’euro alors que “l’aversion au risque continue de dominer les échanges sur les marchés actions”, relève-t-il.

L’euro est en mauvaise (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le club de basket de Pau-Lacq-Orthez a vendu ses premiers crypto-jetons
Le CAC 40 rouge vif, la Chine et la Fed attisent le risque de récession
“Apple sous pression technique en Bourse avant l’inflation aux Etats-Unis”
Alstom remporte son plus gros succès commercial en Allemagne
Le pétrole chute malgré l'annonce du G7 sur la Russie, la Chine inquiète

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles