La bourse ferme dans 5 h 19 min
  • CAC 40

    6 837,21
    +49,42 (+0,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 075,79
    +21,43 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    34 364,50
    +99,13 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    -0,0045 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 837,90
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    32 375,78
    +2 700,46 (+9,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    832,21
    +21,61 (+2,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +0,67 (+0,80 %)
     
  • DAX

    15 090,56
    +79,43 (+0,53 %)
     
  • FTSE 100

    7 347,02
    +49,87 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,13
    +86,21 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 410,13
    +12,19 (+0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    27 131,34
    -457,03 (-1,66 %)
     
  • HANG SENG

    24 243,61
    -412,85 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3475
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Le gouvernement quitte les négociations de paix sur le Yémen

Manifestation de miliciens Houthis à Sanaa. Les négociateurs du gouvernement yéménite ont quitté lundi les négociations de paix organisées au Koweït après le rejet d'une proposition présentée par les Nations unies aux Houthis visant à mettre fin à la guerre civile. /Photo prise le 1er août 2016/REUTERS/Khaled Abdullah (Reuters)

DUBAÏ (Reuters) - Les négociateurs du gouvernement yéménite ont quitté lundi les négociations de paix organisées au Koweït après le rejet d'une proposition présentée par les Nations unies aux miliciens Houthis visant à mettre fin à la guerre civile. Le ministre yéménite des Affaires étrangères a toutefois précisé que le processus de paix n'était pas abandonné mais qu'une reprise du dialogue était conditionnée à une acceptation du plan onusien par les Houthis. "Nous reviendrons à tout moment, même une heure après notre départ si l'autre camp accepte de signer le document présenté par l'émissaire (de l'Onu)", a dit Abdel-Malek al Mekhlafi. L'émissaire Ismaïl Ould Cheikh Ahmed proposait que les rebelles chiites évacuent les trois principales villes qu'ils contrôlent dans le pays, y compris la capitale, Sanaa. Le plan prévoit, qu'après ce retrait, des négociations s'ouvriront pour constituer un gouvernement incluant les Houthis, ont précisé des délégués. (Noah Browning et Mohammed Ghobari, Pierre Sérisier pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles