La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 793,89
    -166,81 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Laurent Mignon quitte la BPCE pour prendre les rênes de la société d'investissement Wendel

Flickr

Après 14 ans au sein de BPCE dont quatre à la tête du directoire, Laurent Mignon ne sollicitera pas le renouvellement de son mandat et succèdera au sein de la société d'investissement Wendel à André François-Poncet au plus tard au 1er janvier prochain, ont précisé les deux groupes samedi 17 septembre dans des communiqués distincts. BPCE lance désormais un "processus de succession" pour remplacer M. Mignon. Il s'agit du deuxième départ annoncé de dirigeant d'un des principaux groupes bancaires français cette année après celui de Frédéric Oudéa qui quittera Société Générale en 2023, banque qu'il dirige depuis 2008. Alors dirigeant depuis 2009 de Natixis, la filiale de banque d'investissement de BPCE, Laurent Mignon avait succédé en 2018 à François Pérol à la tête du géant bancaire rassemblant notamment les réseaux Banque Populaire et Caisse d'Épargne.

Son mandat a été marqué par la sortie de la Bourse de sa filiale Natixis l'an dernier après un rachat de parts, avec l'objectif de réorganiser les activités en déplaçant les métiers de l'assurance et du paiement vers une entité réunissant les réseaux Banque Populaire et Caisse d'Epargne. Les métiers restants de Natixis, la gestion d'actifs et de fortune, et la banque de grande clientèle, pour les grandes entreprises et institutions, ont pour leur part été réunis dans un nouvel ensemble baptisé "Global Financial Services". Celui-ci a souffert au deuxième trimestre d'un contexte de marché défavorable, d'après les résultats du groupe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ikea France : procès en appel pour d'anciens cadres suite à l'espionnage de salariés
CAC 40 : la Bourse en baisse, une nouvelle forte hausse des taux de la Fed se profile
Bourse : CAC 40, Etats-Unis, Apple, Facebook, inflation, ether (Ethereum)… au programme de Momentum cette semaine
Affaire Buitoni : les 55 victimes réclament 250 millions d'euros à Nestlé
Bourse, taux d’intérêt, immobilier… “les krachs sont de retour”