La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 015,10
    -124,15 (-1,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,62
    -76,52 (-1,82 %)
     
  • Dow Jones

    32 237,53
    +132,28 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0764
    -0,0072 (-0,67 %)
     
  • Gold future

    1 981,00
    -14,90 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 625,04
    -608,01 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    597,33
    -21,06 (-3,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    69,20
    -0,76 (-1,09 %)
     
  • DAX

    14 957,23
    -253,16 (-1,66 %)
     
  • FTSE 100

    7 405,45
    -94,15 (-1,26 %)
     
  • Nasdaq

    11 823,96
    +36,56 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    3 970,99
    +22,27 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    27 385,25
    -34,36 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    19 915,68
    -133,96 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2230
    -0,0058 (-0,47 %)
     

L'armée chinoise se focalise sur le combat urbain en vue d'une potentielle invasion de Taïwan

CFOTO/Future Publishing/Getty Images

Une rhétorique et une stratégie de plus en plus assumées en vue d’une invasion de Taïwan ? Le lieutenant-général Ma Yiming a déclaré auprès de l'organe législatif suprême de la Chine que Pékin doit absolument “renforcer son étude du combat urbain”. Le haut gradé a précisé sa pensée en affirmant que l’armée chinoise devait améliorer ses capacités stratégiques “en vue de la réaliser la réunification nationale”. Un discours qui ne prend donc pas la peine de cacher l’ambition du gouvernement de Xi Jinping de “réintégrer” l’île de Taïwan dans le système politique du parti communiste chinois.

Selon le South China Morning Post, le discours de Ma Yiming a été partagé par de nombreux autres officiers au sein de l’armée chinoise. Le budget militaire de Pékin devrait augmenter de 7,3% dans les années à venir et atteindre les 224 milliards d’euros. Une hausse qui s’explique par l’ambition expansionniste de la République populaire en mer de Chine méridionale mais surtout par le “rêve chinois” de Xi Jinping de “récupérer” Taïwan avant le centenaire de la révolution communiste qui aura lieu en 2049. Ce renforcement des capacités militaires chinoises doit également permettre aux forces chinoises de rivaliser technologiquement avec l’armée américaine qui s’est portée garante de la sécurité de l’État insulaire.

“La Chine doit accroître son savoir-faire dans des domaines spécifiques tels que les opérations en milieu urbain et le soutien logistique. Nous devons absolument nous préparer à une future (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gérard Larcher refuse de donner le montant de sa retraite... mais elle sera stratosphérique
Grève dans l'aérien : le trafic restera encore perturbé jeudi et vendredi
Grève dans les raffineries : près de 6% des stations-service à court de carburant
Raffineries : un sénateur propose de limiter le droit de grève à un jour par semaine
Héritage de Pelé : le testament mentionne sa femme, ses enfants et... une fille cachée ?