Publicité

Lamborghini : la marque de voitures de luxe «vend du rêve, pas de la mobilité»

Lamborghini

C’est un garage caché sous les gratte-ciel de la Défense. N’importe quel autre parking souterrain évoquerait un décor terne mais ici, dans son «Autofficina Parigi», Lamborghini fait rayonner les couleurs criardes de l’Italie avec ses «supercars» (voitures hypersportives) oranges, violets, jaunes… Ce lundi 27 mai, l’Urus SE a rejoint la liste des modèles vendus en France. Ce monumental SUV hybride rechargeable, qui pèse près de 2,5 tonnes, contient 800 chevaux de puissance avec son moteur thermique V8 complété par un moteur électrique. Un signe que le tremblement de terre de l’électrification agite aussi les marques du luxe.

Une supercar, c’est un bijou censé traverser les décennies. Une telle promesse est-elle compatible avec l’électrique, une technologie connaît tant d’évolutions et d'interrogations technologiques ? Chez Lamborghini, la première voiture 100% électrique n’arrivera qu’en 2028. «Je ne pense pas que nous allons être en retard. Notre but n’est pas d’arriver en premier mais plutôt d’être là lorsque les gens auront digéré l'électrification», argumente Stephan Winkelmann, PDG de Lamborghini.

>> Ne ratez rien de l’actualité de l’automobile en vous abonnant à notre newsletter auto

Cette stratégie réussit à Lamborghini pour l’instant. En 2023, le constructeur a réalisé une année record en livrant 10 112 voitures. Et 2024 devrait être «une bonne année», estime Stephan Winkelmann. Le dirigeant ne court pas après les ventes, à la différences des géants automobiles comme Stellantis, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sidney Toledano (LVMH) : les coulisses du retour de l’homme fort de Bernard Arnault
Le super yacht de luxe Ilma du Ritz Carlton Collection prêt à accueillir des passagers dès cet été
Festival de Cannes : les super yachts font leur show
Brad Pitt accusé de détournement de fonds : la bataille autour du Château Miraval relancée
La montre française d'Omar Sy à moins de 10 000 euros a fait sensation à Cannes